La segrégation spatiale et économique : une analyse en termes d'emploi et d'éducation dans les espaces urbains

par Fanny Alivon

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Rachel Guillain.

Soutenue le 14-12-2016

à Dijon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Idées, Sociétés, Institutions, Territoires (Dijon ; 2007-2016) , en partenariat avec Laboratoire d'Economie de Dijon / LEDi (laboratoire) .

Le président du jury était Alain Ayong Le Kama.

Le jury était composé de Rachel Guillain, Fabien Moizeau, Emmanuel Duguet, Catherine Baumont, Emmanuel Raoul.

Les rapporteurs étaient Fabien Moizeau, Emmanuel Duguet.


  • Résumé

    Les villes ne sont pas des territoires homogènes : certains quartiers sont exempts de difficultés socio-économiques alors que d’autres les concentrent de manière cumulative. Ces fractures reflètent la ségrégation urbaine : il s’agit de l’inscription spatiale des inégalités socio-économiques dans la ville. Sur ce sujet, trois objectifs sont poursuivis dans cette thèse : il s’agit de s’interroger sur (i) l’explication de l’apparition de structures urbaines ségrégées, (ii) le lien entre ségrégation et marché du travail et (iii) le lien entre ségrégation et éducation, en s’inscrivant dans le champ théorique de l’Économie Urbaine. Selon ce cadre théorique, la structure urbaine influence le statut d’emploi des individus à travers notamment la distance aux emplois. Cette hypothèse est testée via la réalisation d’une étude empirique à l’échelle de l’aire urbaine marseillaise. Le lien entre ségrégation et éducation est appréhendé à travers l’évaluation des politiques publiques en faveur de l’éducation. Les effets de ces politiques sont caractérisés au travers d’une revue critique de la littérature et d’une étude empirique portant sur le rôle de la politique de la Ville sur le parcours scolaire des collégiens franciliens. Cette démarche permet de mettre en évidence l’existence d’un effet de la distance aux emplois, d’effets de quartiers et de pairs sur le statut d’emploi des individus. Elle permet aussi de mettre en avant l’effet de positif de la politique de la Ville sur le redoublement mais également son influence plus nuancée sur les choix d’orientation post-troisième. Ainsi, cette thèse fournit une explication de l’existence et de la forme de la ségrégation urbaine en France.

  • Titre traduit

    Spatial and economic segregation : an analysis in terms of employment and education in urban spaces


  • Résumé

    Cities are not homogeneous territories: some neighborhoods concentrate wealth while others face difficulties such as unemployment, poverty, exclusion or crime. These fractures are a consequence of urban segregation, i.e. socioeconomic inequalities spatial pattern. To that matter, this thesis addresses three objectives: (i) the characterization and explanation of segregated urban structures appearance, (ii) the link between segregation and labor market, and eventually (iii) the link between segregation and education. According to Urban Economics, the urban structure influences individual’s employment status through the distance to jobs. This hypothesis is tested via an empirical study on the Marseille urban area. The link between segregation and education is apprehended through the educational public policies evaluations. The effects of these policies are characterized through a critical literature review and an empirical study of the role of the “Politique de la Ville” on the junior high school student’s schooling in Ile-de-France. This approach highlights the effects of job distance, neighborhoods and peer effects on individual’s employment status. This approach also shows the “Politique de la Ville” positive effect on grade retention and the nuanced effect on schooling choices. Finally, this thesis provides an explication to the existence and form of the urban segregation in France.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

La segrégation spatiale et économique : une analyse en termes d'emploi et d'éducation dans les espaces urbains


Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : La segrégation spatiale et économique : une analyse en termes d'emploi et d'éducation dans les espaces urbains
  • Détails : 2 vol. (322, 97 p.)
  • Notes : Volume 2 : Annexes. Bibliographie (vol. 2) p. 97.
  • Annexes : Bibliographie p. 291-312
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?