Gouvernance et contrat psychologique en contexte clanique : cas de la Société Béninoise d'Energie Electrique (SBEE) et du Conseil National des Chargeurs du Bénin (CNCB), deux entreprises publiques

par Koffi Dossou-Yovo

Thèse de doctorat en Sciences de gestion. Prospective, innovation, stratégie, organisation

Sous la direction de Rémi Jardat.

Le président du jury était Yvon Pesqueux.

Le jury était composé de Pascale de Rozario, Désiré Yasso.

Les rapporteurs étaient Pierre-Yves Gomez, Jean-Luc Moriceau.


  • Résumé

    La présente thèse est un essai de compréhension de la transgression récurrente du cadre de « bonne gouvernance », imposé par la Banque Mondiale, face au constat des mauvais résultats des entreprises publiques béninoises (ancien Dahomey). Elle tente donc de répondre à une question : pourquoi les mécanismes, procédures et règles établis sont-ils en permanence transgressés dans le secteur public ? Répondre à cette question permet de saisir les causes de l’éloignement des entreprises de la performance mobilisée, dans ce contexte, sous le prisme de l’efficacité socio-économique, de la satisfaction des clients-usagers et de la rationalisation des ressources. Cette recherche se fonde sur l’idée que les méthodes de gestion doivent s’inscrire dans le cadre socioculturel et mobilise la notion de clan comme servant de base à la formation du contrat psychologique des fournisseurs et des employés des entreprises publiques dans les commandes publiques d’une part et les relations d’emploi d’autre part. Ce contrat psychologique favorise les transgressions du cadre de « bonne gouvernance ». Il a été question d’explorer, à la SBEE et au CNCB, si les logiques claniques fondent ou non les contrats psychologiques, propices aux transgressions, ce qui éloigne ces entreprises de la performance. Des interviews conduites auprès des parties prenantes des achats publics (fournisseurs, organes de passation internes à l’entreprise) et de l’emploi (personnels, dirigeants), de l’exploitation des documents collectés et de la narration des faits observés, il ressort que l’entreprise publique est perçue comme un clan. Aussi, cohabitent les clans politique, ethnique et familial de même que le « paternalisme adoptif » dont les logiques d’action comportent les transgressions entraînant la mauvaise utilisation des ressources publiques et l’insatisfaction des clients-usagers. Toutefois, le phénomène du clan n’est pas exclusif. La perception des entreprises publiques par les différents acteurs de même que la bonne foi de gens, désireux d’apporter leur expertise en vue de sortir du chômage, sont aussi parfois la base des contrats psychologiques. Il arrive, en général, que le contrat psychologique fasse l’objet de rupture, ce qui est à l’origine de grandes déceptions. Cette situation peut ne pas être définitive. A force de lutte, d’espoir ou à l’avènement d’un nouveau directeur, leurs anciennes attentes/promesses peuvent être restaurées, ce qui correspond à une reprise du contrat psychologique. La performance des entreprises publiques est, en premier lieu, clanique en sus de la recherche de la satisfaction de besoins physiologiques par du travail honnête, ce que l’environnement peut corrompre. L’éloignement des entreprises publiques de la performance est donc favorisé par un ensemble de facteurs convergents dont le clan, la représentation de l’entreprise comme « une manne à se distribuer » puis la recherche de la sécurité d’emploi dans un contexte marqué par le chômage. Quelles sont les solutions aux transgressions ? - En premier lieu, le recul effectif du pouvoir politique des entreprises publiques par l’intégration des administrateurs extérieurs, bien que ne participant pas au capital est une solution. - Permettre au conseil d’administration de jouer son plein rôle. - Il est impossible d’exclure les clans et leurs logiques. Toutefois, ils ne devraient pas exister au détriment des intérêts de la collectivité nationale. Ainsi, est-il utile de remettre le travail, l’équité la contribution individuelle et collective au cœur de l’éducation nationale. - Les règles d’organisation existantes pourraient être évaluées, de nouvelles règles élaborées suivant le principe de l’« inclusiveness » puis mises en œuvre. - Assurer leur bonne diffusion/internalisation et la surveillance collective de leur mise en œuvre. - Les objectifs communs de performance devront être définis et atteints ensembles.

  • Titre traduit

    Governance and psychological contract in clanic context : the case of SBEE and CNCB, two public companies


  • Résumé

    This thesis is an understanding of the recurring transgression of testing the framework of "good governance" imposed by the World Bank, opposite the finding of bad results Beninese public enterprises (former Dahomey). So it tries to answer a question: why are the mechanisms established, procedures and rules constantly violated in the public sector? Answering this question captures the causes of the remoteness of used performance businesses, in this context, from the perspective of socio-economic efficiency, user-customers satisfaction and good use of resources. This research is based on the idea that management practices must be part of the socio-cultural context and mobilizes the notion of clan as providing the basis for the formation of the suppliers and employees psychological contract of public companies in public procurement on the one hand, and employment relationships on the other. This promotes the context of transgressions of "good governance". There has been talk of exploring, SBEE and CNCB, if the clan logic based or not psychological contracts, prone transgressions, what separates these companies from performance.From Interviews conducted with stakeholders in public procurement (suppliers, internal organs award to the company) and employment relations (personal, leaders), operation of the documents collected within companies and narration of observed facts, it appears that the public company is represented as a clan. Also coexist political, ethnic and family clans as the "adoptive paternalism" whose action logics include transgressions involving the misuse of public resources and the dissatisfaction of the users-customers. However, the clan is not exclusive. The perception of public enterprises by the various stakeholders as well as the good faith of people, eager to bring their expertise to get out of unemployment, determine the psychological contracts. It happens, in general, that the psychological contract is subject to rupture, which is the source of great disappointment. This may not be definitive. With a fight of strength, hope or the advent of a new director, their former expectations / promises can be restored, corresponding to a recovery of the psychological contract. The performance of public enterprises is first of all, clanic. But, looking for the satisfaction of physiological needs by honest work is poorly exploited. The remoteness of public enterprises performance is enhanced by a set of converging factors including the clan, company representation as "a godsend to distribute" then search for job security in an unemployment context and particularly the fear of unemployment. On the factors listed above, what are the solutions to the transgressions? - First, the decline of the state of governance of public enterprises through the integration of outside directors, although not participating in their capital. - It is impossible to exclude the clan logic. However, the organizational rules must be implemented and the common goals of performance must be set and achieved together. - Develop the new rules on the principle of inclusiveness, ensure their proper dissemination / internalization and collective monitoring of their implementation. - Focus on work values and contribution to the nation. As perspective, research on the performance of public enterprises is based on the reality of the clan and representations help to better define the objectives to make them feasible.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.