« Prendre soin » du travail : dispositifs de gestion du flux et régulations émergentes en radiothérapie

par Maria Isabel Munoz

Thèse de doctorat en Ergonomie

Sous la direction de Pierre Falzon.

Soutenue le 21-06-2016

à Paris, CNAM , dans le cadre de École doctorale Abbé Grégoire (Paris) , en partenariat avec CRTD - Centre de recherche sur le travail et le développement (laboratoire) et de Centre de recherche sur le travail et le développement / CRTD (laboratoire) .

Le président du jury était Françoise Détienne.

Le jury était composé de Pierre Falzon, Flore Barcellini, Adelaïde Nascimento, Yves Clot, Pascal François.

Les rapporteurs étaient Sandrine Caroly, Pascal Salembier.


  • Résumé

    Cette recherche en ergonomie, aborde l’étude du travail au travers de la notion du « prendre soin ». Elle porte sur le processus de production coopérative du soin et plus particulièrement sur le soutien de la gestion du flux de travail, ou workflow, dans la production du soin radiothérapeutique. Cette recherche s’est déroulée dans le cadre d’un projet d’innovation industrielle pour la conception d’un outil informatique de workflow en radiothérapie. Ce traitement contre le cancer est conçu par un collectif transverse dans un processus comprenant plusieurs étapes qui présente des exigences de coopération. L’objectif de cette thèse est d’apporter des éléments de compréhension sur le « prendre soin » du travail à partir de l’étude de la gestion du flux de travail. Des observations systématiques dans quatre centres de radiothérapie français permettent de modéliser des dispositifs de gestion de flux de travail (DGF) en situation nominale. Dans un des centres, 32 entretiens portant sur la reconstitution du DGF local à partir de traces de l’activité, permettent de comprendre la gestion du flux de travail en situation d’exception (incidentelle ou de variabilité). Les résultats mettent en évidence une « invention organisationnelle » issue de la « mise en main » et la mobilisation d’un environnement physique sémiotisé dans le soutien de la gestion collective du flux de travail. Par la mobilisation du DGF en situation nominale les professionnels visent la production de traitements sûrs et efficaces ainsi que le « prendre soin » du travail d’articulation. En situation d’exception, des pratiques de régulation émergente permettent de produire des traitements sûrs et efficaces et de « prendre soin » du patient, du travail de l’autre et de son propre travail.Les retombées de notre travail portent sur le développement et l’outillage du processus du flux de travail et la conceptualisation de la qualité en milieu du soin. Ainsi, la qualité du processus de production du soin est composée des dimensions d’efficacité et de sécurité du traitement (cure) ainsi que de la dimension du « prendre soin » (ou care) des patients, du travail coopératif et plus largement, du travail collectif. Enfin, cette recherche permet de penser les dimensions du « prendre soin » comme partie intégrante de la qualité du travail individuel et collectif.

  • Titre traduit

    "Taking care" of Work : Workflow Management Devices and Emerging Regulations in Radiotherapy


  • Résumé

    This research in ergonomics addresses the "taking care" dimension of work. It deals with the cooperative processes involved in healthcare production, and more particularly with supporting the workflow in radiotherapy. The research takes place within an industrial innovation project aiming at developing a workflow software. Radiotherapy is a treatment against cancer by the administration of ionizing radiation. This type of treatment is produced by a transverse collective in a multi-step process with cooperation requirements. The objective of this thesis is to better understand the “taking care” dimension of work by analyzing workflow management. Systematic observations in four French radiotherapy services have allowed the modelling of Workflow Management Devices (WMD) in nominal situations. In a radiotherapy center, 32 interviews were conducted with professionals, by using a restitution of the local WMD composed by traces of activity. This helped to understand the professionals’ activity in exceptional situations (non nominal). The results highlight a “tailored”, “semioticized” physical environment, that supports the collective workflow management in order to ensure a safe and efficient treatment and to “take care” of the articulation work. This environment supports the normative model of the radiotherapy process. Furthermore, in exceptional situations, emerging regulation strategies help to produce safe and efficient treatments and to take care of the patient, the work of colleagues and of one’s own work.The impact of our work concerns the development of workflow processes and tools and the conceptualization of quality in healthcare. Healthcare quality integrates the safety and effectiveness of treatments (cure) as well as the “taking care”, not only of patients, but of cooperative and collective work. Finally, this research helps in conceptualizing that “taking care” of cooperative work is to be considered as an additional dimension of the quality of individual and collective work.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Conservatoire national des arts et métiers (Paris). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.