"La nature de Bouddha" dans le Traité qui montre la nature de Bouddha du 3e Karmapa Rangjoung Dorjé

par Sandy Hinzelin

Thèse de doctorat en Philosophie, epistemologie

Sous la direction de Emmanuel Cattin et de Matthew Tom Kapstein.

Soutenue le 12-11-2016

à Clermont-Ferrand 2 , dans le cadre de École doctorale des lettres, sciences humaines et sociales (Clermont-Ferrand) , en partenariat avec Laboratoire Philosophies et rationalités (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Le Traité qui montre la nature de bouddha, écrit par le 3e Karmapa Rangjoung Dorjé (1284-1339), est un texte important de la lignée Karma Kagyü du bouddhisme tibétain. En effet, il indique la nature véritable de chaque être, le véritable Soi, et la pratique méditative du mahāmudrā qui est propre à cette lignée se fonde sur cette vue. Notre thèse propose une traduction en français du Traité qui montre la nature de bouddha et d’un commentaire écrit par Jamgön Kongtrül Lodrö Tayé (1813-1899). Cette traduction est accompagnée d’une réflexion sur le sens de la présence en tous les êtres de la nature de bouddha et des raisons pour lesquelles la pratique méditative se base sur sa compréhension. Puisque la nature de bouddha désigne un état de conscience indicible, nous proposons de l’appréhender en suivant le chemin que la conscience ordinaire doit parcourir pour reconnaître ce qu’elle est véritablement, à savoir la vacuité-luminosité.

  • Titre traduit

    ["the nature of Buddha" in the Treatise which shows buddha nature, from the 3rd Karmapa Rangjoung Dorjé]


  • Résumé

    The Treatise which shows buddha nature, written by the 3rd Karmapa Rangjoung Dorjé (1284-1339), is an important text in the Karma Kagyü lineage of tibetan buddhism. It indicates indeed the true nature of every being, the true self, and the mahāmudrā meditative practice which is specific to this lineage is grounded on that understanding. This study proposes a french translation of the Treatise which shows buddha nature and of a commentary written by Jamgön Kongtrül Lodrö Tayé (1813-1899). We also try to understand the meaning of Buddha nature presence and the reasons why we should know it to practice mahāmudrā meditation. Since Buddha nature points out an inexpressible state of consciousness, we propose to apprehend it by following the path that the ordinary consciousness should go through, in order to recognize what is true, which is emptiness-luminosity.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par Sully à Vannes

Tous les êtres sont des bouddhas : [traduction et commentaires du] "Traité qui montre la nature de Bouddha" du 3e karmapa


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?