L’impuissance de la puissance : entre l’obstacle et l’opportunité (Trois femmes puissantes et Ladivine de Marie NDiaye)

par Andreea-Madalina Neamtu-Voicu

Thèse de doctorat en Langues et litteratures francaises

Sous la direction de Sylviane Coyault et de Lélia Trocan.


  • Résumé

    À l’origine de cette recherche se trouve un débat taxinomique opposant deux points de vue différents sur l’œuvre et l’appartenance ethnique de l’écrivain Marie NDiaye. Sa filiation franco-sénégalaise et sa couleur de peau ont poussé certains critiques à intégrer ses écrits à la littérature noire francophone, alors que la romancière a principalement vécu en Europe et se dit modelée par la mentalité et la culture occidentales. Pourtant, dans ses deux derniers romans, l’Afrique est un élément essentiel de la diégèse. Notre curiosité a été suscitée par ces différents positionnements. Afin de trancher entre la fascination pour un endroit exotique auquel la romancière est souvent associée et une appartenance sans équivoque au champ littéraire de l’Afrique francophone, nous avons mené une étude sur trois niveaux. Le point de départ a été de relever les influences les plus marquantes qui ont façonné les œuvres de Marie NDiaye et de situer les romans du corpus dans une tradition littéraire évidente. La deuxième partie interroge les dimensions narrative et descriptive de Trois femmes puissantes et Ladivine afin de déceler des signes de métissage. Le dernier fil conducteur creuse les figures de l’imaginaire et relie les deux œuvres étudiées surtout aux mythes et aux symboles issus de l’Antiquité gréco-romaine et du catholicisme. Au terme de notre thèse, nous pensons avoir réussi un travail rigoureux dont les conclusions prouvent que la filiation littéraire de Marie NDiaye est du côté de la littérature française.

  • Titre traduit

    The powerlessness of power : between obstacle and opportunity (Three Strong Women and Ladivine by Marie NDiaye)


  • Résumé

    At the origin of this research is a taxonomic debate between two different views on the work and the ethnicity of the writer Marie NDiaye. Her Franco-Senegalese descent and skin color have determined some critics to integrate her works within the Francophone black literature, while the novelist lived mainly in Europe and said she was shaped by the Western mentality and culture. Yet in her last two novels, Africa is essential for the diegesis. Our curiosity was aroused by these different positions. To distinguish between the fascination for an exotic location to which the novelist is often associated and an unequivocal belonging to the literary field of Francophone Africa, we conducted a study on three levels. To distinguish between the fascination for an exotic location to which the novelist is often associated and an unequivocal belonging to the literary field of Francophone Africa, we conducted a study on three levels. The starting point was to meet the most important influences that have shaped the works of Marie NDiaye and to find the place of the novels of the corpus in an obvious literary tradition. The second part examines the narrative and descriptive dimensions of Three Strong Women and Ladivine in order to detect signs of miscegenation. The last thread studies the figures of the imaginary and connects the two works with myths and symbols derived from the Greco-Roman antiquity and the Catholicism. At the end of our thesis, we think we have achieved a rigorous work which proves that the literary lineage of Marie NDiaye is on the side of the French literature.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.