Bande dessinée et guerre civile espagnole : représentations et clés d'analyse

par Michel Matly

Thèse de doctorat en Langues et litteratures etrangeres

Sous la direction de Viviane Alary.

Le jury était composé de Viviane Alary.


  • Résumé

    Cette thèse doctorale analyse la représentation de la guerre civile espagnole dans les bandes dessinées publiées en Espagne et dans le reste du monde entre 1976 et 2015, soit environ 350œuvres et un peu plus de 7000 pages consacrées au conflit. La spécificité du média et la taille du corpus imposent un retour théorique sur la communication par la bande dessinée, sur sa transmission du sens et sur ses modes de confrontation des représentations de l'auteur et du lecteur. Ceci conduit à proposer une méthode standardisée d'analyse statistique fondée sur un vocabulaire et une grammaire de l'image spécifiques au contenu traité, analogue à la lexicométrie pour le texte. Les résultats structurent le corpus en trois dimensions principales stables et indépendantes : le degré de provocation du lecteur (entre raconter la guerre et susciter la réflexion, l'émotion ou l'engagement), la légitimité du conflit (entre un combat juste et une guerre folie qu'aucune raison ne peut justifier) et la polémique (deux Espagne qui s'affrontent encore). Ces résultats mettent aussi en évidence des différences et des évolutions significatives de la représentation du conflit espagnol compatibles avec les conclusions des travaux sur la mémoire du conflit menés à partir d'autres matériaux historiques et culturels. La période étudiée se divise ainsi en phases de construction, de cristallisation et d'abandon d'une première représentation du conflit entre les années 70 et 90, puis de construction et de cristallisation d'une seconde représentation plus polémique à partir de la seconde moitié des années 90 et dans les années 2000. La bande dessinée montre enfin que certains aspects de la guerre, comme la violence aux civils, le rôle de l'Église, la prison et l'exil, la place de la République dans le conflit, sont des thèmes encore non conclus. À la fois récits d'histoire et objets historiques, les bandes dessinées nous renseignent ainsi non seulement sur la guerre civile espagnole, mais aussi sur les sociétés et les époques qui se la remémorent

  • Titre traduit

    Comics and Spanish civil war : representations and key pointers


  • Résumé

    This doctoral thesis analyzes the representation of the Spanish civil war in comics published in Spain and over the world between 1976 and 2015, i.e. about 350 comics and more than 7000 pages dedicated to the conflict. The specificity of the media as well as the size of the sample require investigating some theoretical issues such as the way comics communicate, transmit meaning and confront author's and reader's representations. This leads to propose a standardized method of statistical analysis build on the creation of topic-related lexicon and grammar for comic images,comparable to text data-mining. Results structure the corpus according to three main stable and independent dimensions: the degree of provocation of the reader (between only recording events and sparking thought, emotion or commitment), the legitimacy of the conflict (between a just fight and a mad war that no reason can justify) and polemics (two still opposed Spains). These results also point out significant differences and evolutions of the representation of the Spanish war,compatible with the conclusions of other works about the memory of the conflict based on different historical and cultural sources. Studied period can be divided into times of construction, crystallization and abandonment of a first representation between the 70s and the mid-90s, then of construction and crystallization of a second more polemical representation from the second half of the 90s to nowadays. Comics also show that some aspects of the war, such as violence towards civilians, the role of Catholic church, prison and exile, the place of the Republic during the conflict, are still inconclusive. Being both historical records and historic objects, comics inform us not only on the Spanish civil war, but also on the societies and times that remember it

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Clermont Auvergne. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.