Causalité en sciences sociales : quelques applications en microéconométrie appliquées à l'économie de la santé et du travail

par Kouamé Richard Moussa

Thèse de doctorat en Sciences économiques - EM2C

Sous la direction de Éric Delattre.

Soutenue le 09-12-2016

à Cergy-Pontoise , dans le cadre de Ecole doctorale Économie, Management, Mathématiques et Physique (EM2P) (Cergy-Pontoise, Val d'Oise) , en partenariat avec Laboratoire THEMA (Cergy-Pontoise) (laboratoire) et de Théorie économique- modélisation et applications / THEMA (laboratoire) .

Le président du jury était Christophe Muller.

Le jury était composé de Loesse Jacques Esso.

Les rapporteurs étaient Alain Carpentier, Diane Skatun.


  • Résumé

    L'objectif général de cette thèse est d'une part de rendre compte du traitement économétrique des phénomènes de causalité en sciences sociales et d'autre part de proposer des applications à l'étude de la causalité entre la santé et l’emploi du travail, à l’étude des décisions de retraite anticipée en relation avec la santé, la richesse et les préférences pour le futur.Pour l’analyse de la causalité santé-emploi, deux approches sont utilisées dans le cadre d’une analyse ex-post. L’approche paramétrique qui consiste en l’estimation d’un probit bivarié en panel qui inclut les valeurs retardées des variables expliquées parmi les explicatives afin de mesurer la causalité au sens de Granger entre les deux phénomènes. Le problème d’endogénéité est ainsi résolu. Les conditions initiales sont prises en compte via des équations spécifiques. Les effets individuels rendent compte de l’hétorogénéité individuelle dans l’analyse de la causalité. La seconde approche est non paramétrique et basée sur la mesure de causalité de Kullback. Elle permet de mesurer la dynamique des relations de causalité ainsi que ses déterminants.Quant à l’analyse de la décision de retraite anticipée, elle est faite grâce à un modèle structurel dynamique. Ce modèle intègre des fonctions de production et de consommation de stock de santé ainsi qu’une fonction d’utilité inter temporelle. Les conditions d’équilibre de ce modèle permettent de prédire les probabilités de retraite anticipée.

  • Titre traduit

    Causality in social science : application in micro-econometrics applied to health and work economics


  • Résumé

    The main objective of this thesis is to investigate on the econometric treatment of causality in social sciences and to provide some applications on the establishment of causality between health condition and job status, and on the early retirement decision based on health, estate and preferences for future.To analyze the causality between health and job statuses, two approaches are used in the ex-post framework. The parametric approach involves estimating a bivariate probit panel model that includes lagged values of the dependent variables as explanatory to measure Granger causality. Thus, the problem of endogeneity is accounted for. The initial conditions are accounted for by introducing specific equations. Individual effects allow dealing with individual heterogeneity. The second approach is a nonparametric one and is based on the Kullback causality measures. This approach allows measuring the dynamic of the causal links and its determinants.For analyzing the early retirement decision, we use a dynamic structural model. This model deals with health stock production and consumption functions, and with an inter temporal utility function. The first order conditions of the model allow predicting the probabilities of early retirement.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Cergy-Pontoise. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.