Hémorragies intracrâniennes & système glymphatique

par Romain Goulay

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Denis Vivien et de Cyrille Orset.


  • Résumé

    L’hémorragie cérébrale est la forme la plus sévère d’accident vasculaire cérébral (AVC). Cette pathologie se décompose en deux phases majeures : une lésion primaire créée par la diffusion de sang frais à partir d’une brèche vasculaire ou d’un anévrisme rompu, puis une lésion secondaire résultant de processus inflammatoires et œdémateux. Dernièrement, il a été montré que l’hémorragie intracérébrale provoque un dysfonctionnement du système glymphatique chez le rongeur, système de drainage des métabolites cérébraux. Mes travaux se sont concentrés sur la recherche de stratégies thérapeutiques sur plusieurs modèles d’hémorragies et chez différentes espèces animales. Il a été ainsi démontré que l’utilisation d’un activateur tissulaire du plasminogène (tPA) optimisé, couplé à la fibrinolyse in situ permet le drainage de l’hémorragie intracérébrale sans potentialisation de l’œdème. A l’inverse, le tPA semble être un élément clé des processus menant à la rupture anévrismale, et doit être considéré comme une nouvelle cible pour prévenir la croissance et la rupture de cette anomalie vasculaire, provoquant généralement une hémorragie sous-arachnoïdienne. Mes travaux ont également mis en évidence une perturbation du système glymphatique chez le gyrencéphale. L’injection de tPA en intraventriculaire permettrait de relancer la perfusion du système glymphatique, et par conséquent le drainage des déchets produits lors d’une hémorragie. Ces résultats permettent d’étendre le champ d’action de l’activateur tissulaire du plasminogène, généralement réservé pour l’AVC ischémique, au traitement des hémorragies cérébrales.

  • Titre traduit

    Cerebral hemorrhages & Glymphatic System


  • Résumé

    Cerebral hemorrhage is the most severe form of stroke. This pathology is divided into two major phases: a primary lesion created by the release of fresh blood from a vascular breach or a ruptured aneurysm, then a secondary lesion resulting from inflammatory and edematous processes. Lately, it has been shown that intracerebral hemorrhage causes dysfunction of the glymphatic system in rodents, the system of cerebral metabolites drainage. My work consisted on finding therapeutic strategies using several models of hemorrhages and several animal species. It was thus demonstrated that the use of an optimized tissue-type plasminogen activator (tPA) with in situ fibrinolysis allows drainage of intracerebral hemorrhage without potentiation of edema. In contrast, tPA appears to be a key element of the process leading to aneurysmal rupture, and should be considered as a new target to prevent the growth and rupture of this vascular anomaly, usually causing a subarachnoid hemorrhage. My work has also revealed a disturbance in the glymphatic system of primate. The intraventricular injection of tPA would rescue the glymphatic perfusion resulting in the drainage of waste products during a hemorrhage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (314 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 287-314

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Madeleine Brès (Santé).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 16 CAEN 3161
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.