Etude des effets électrophysiologiques de l'aldostérone et des antagonistes du récepteur aux minéralocorticoïdes en contexte d'ischémie-reperfusion myocardique

par Joachim Alexandre

Thèse de doctorat en Biomolécules, pharmacologie, thérapeutique

Sous la direction de Paul Milliez.


  • Résumé

    L’aldostérone est le médiateur final du système rénine-angiotensine-aldostérone. En contexte d’ischémie-reperfusion, ses effets néfastes comprennent une augmentation de l’incidence des troubles du rythme ventriculaire et de la mortalité. De même, les effets protecteurs dans ce même contexte des antagonistes du récepteur aux minéralocorticoïdes commencent à émerger sans que l’ensemble des mécanismes sous-jacents, en particulier électrophysiologiques, soient connus à ce jour. Cette thèse avait donc pour objectif d’appréhender les mécanismes électrophysiologiques expliquant les effets délétères de l’aldostérone et les effets protecteurs des anti-aldostérones en contexte d’ischémie-reperfusion myocardique. Pour se faire, nous avons utilisé une approche fondamentale, électrophysiologique, utilisant principalement la technique de la microelectrode intra-cellulaire sur des ventricules de lapin soumis à une ischémie-reperfusion sur un modèle original de « double cuve ». L’ensemble de nos expériences nous a permis de montrer que dans ce contexte d’ischémie-reperfusion myocardique, l’aldostérone et le canrénoate de potassium entraînaient des modifications des paramètres des potentiels d’action, de la dispersion des durées des potentiels d’action ainsi que de l’incidence des arythmies ventriculaires spontanées. Par ailleurs, ces effets semblent impliquer, entre autre, deux courants ioniques qui sont IK1 et IK,ATP. L’ensemble de ces résultats va maintenant requérir des études complémentaires mais pourraient avoir un impact significatif dans la pathologie cardiovasculaire humaine.

  • Titre traduit

    Electrophysiological properties of aldosterone and mineralocorticoid aldosterone blockers during myocardial ischemia-reperfusion


  • Résumé

    Aldosterone is the final mediator of the renin-angiotensin system. During myocardial ischemia-reperfusion, its adverse effects include an increase in ventricular arrhythmia and mortality incidences. Similarly, the protective effects in this context of mineralocorticoid receptor antagonists begin to emerge but the underlying mechanisms, especially electrophysiological, are to date not completely understood. This work aimed to understand the electrophysiological mechanisms underlying the deleterious effects of aldosterone and the protective effects of mineralocorticoid receptor antagonists during myocardial ischemia-reperfusion. To do this, we use a fundamental and electrophysiological approach, mainly using the intracellular microelectrode technique on rabbit ventricles subjected to ischemia-reperfusion injury in a “double chamber” bath. In this myocardial ischemia-reperfusion context, aldosterone and potassium canrenoate induced changes in action potentials parameters, in the dispersion of action potentials as well as the incidence of spontaneous ventricular arrhythmias. Moreover, these effects appear to involve, among others, two ionic currents that are IK1 and IK,ATP. All these results will now require further studies but could have a significant impact in human cardiovascular disease.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 118-135

Où se trouve cette thèse\u00a0?