Birgitta quasi beate Virginis sagitta : le culte de la Vierge Marie en Suède de sainte Brigitte à la Réforme (1300-1530)

par Camille Bataille

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Véronique Gazeau.


  • Résumé

    Entre le début du XIVe siècle et le premiers tiers du XVIe siècle, les croyances et les pratiques des Suédois concernant la Vierge Marie connaissent une évolution qui, tout en accroissant l’intégration de la Suède dans l’espace européen, la singularise par leur caractère. L’influence de la sainte mystique Brigitte de Suède est par exemple fondamentale. Réputée être particulièrement dévote de la Mère de Dieu, Brigitte a fondé à Vadstena un monastère dont l’influence est considérable sur la spiritualité suédoise. En partant des sources produites par Brigitte et ses héritiers, ainsi que celles relatives à la célébration du culte de la Vierge d’une manière plus générale, cette thèse documente l’influence majeure de la spiritualité brigittine sur les croyances et les pratiques des Suédois à la fin du Moyen Âge. Les spécificités du culte marial suédois sont examinées à l’échelle du monastère de Vadstena puis à celles des diocèses grâce aux sources liturgiques. Les modalités de diffusion des célébrations mariales et plus généralement, de transmission de contenus dogmatiques sont également étudiées. Si la méthodologie de cette thèse relève de celle de l’historien, elle n’exclut pas un recours ponctuel aux outils développés par les sciences cognitives.

  • Titre traduit

    Birgitta quasi beate Virginis sagitta : the cult of the virgin Mary in Sweden from Saint Brigitta to the Reformation (1300-1530)


  • Résumé

    Between the early 14th century and the first thirty years of the 16th century, beliefs and practices about the Virgin Mary in Sweden undergo an evolution which, while increasing the integration of the country into European space, also singularizes it by its characteristics. For example, the influence of Saint Bridget of Sweden is considerable. As mystic and a particularly zealous devotee of the Mother of God, Bridget founded in Vadstena a monastery and a religious order whose influence is crucial on Swedish spirituality. Using primary sources produced by Bridget and her spiritual heirs, as well as those concerning the worship of the Virgin Mary in a more general perspective, this dissertation aims at documenting the major influence of Bridgettine spirituality on the religiosity of the Swedes at the end of the Middle Ages. The specificity of the Swedish Marian cult are studied on different scales: from the monastery of Vadstena to the dioceses, thanks to liturgical sources. The modalities of diffusion of Marian celebrations are studied as well as the transmission of dogmatic contents. If the methodology used in this dissertation is mainly the one of the historian, it does not rule out a temporary use of tools developped by other discipline, and especially Cognitive Sciences.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2018 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Birgitta quasi beate Virginis sagitta : le culte de la Vierge Marie en Suède de sainte Brigitte à la Réforme (1300-1530)

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (768, 412 p.)
  • Annexes : Notes bibliogr. Bibliogr. vol. 2, p. [2]-101

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2016 BATAILLE B1