L'impact de la consommation numérique dans l'équilibre identitaire chez les adolescents : Quelle place pour l'identité digitale?

par Romain Sohier

Thèse de doctorat en Sciences de Gestion

Sous la direction de Joël Brée.

Soutenue en 2016

à Caen , dans le cadre de École doctorale économie-gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Normandie innovation marché entreprise consommation (Caen ; 1992) (laboratoire) et de Normandie Université (autre partenaire) .

Le président du jury était Pascale Ezan.

Le jury était composé de Joël Brée, Pascale Ezan, Marie-Hélène Fosse, Jean-François Lemoine, Barry J. Babin.

Les rapporteurs étaient Marie-Hélène Fosse, Jean-François Lemoine.


  • Résumé

    La consommation est digitalisée et nous vivons désormais dans des espaces offline et online. Face à ce constat, il est nécessaire de comprendre le comportement des internautes. L'étude de l'identité digitale (ID) représente une solution pour l'analyser. Notre thèse cherche à clarifier l'ID ; mesurer l'impact de la consommation numérique sur l'équilibre identitaire des individus et ainsi identifier la place de l'ID dans cette relation. Nous nous centrons sur l'adolescence, un âge qui conjugue un point d'ancrage entre identité et aisance technologique. L'étude qualitative (n=33) révèle que l'ID d'un individu est son ADN numérique, en corrélation ou non avec son identité réelle. Elle est composée de quatre brins : les pensées de l'individu, ses partages, ses communications et ses représentations. L'étude quantitative (n=1335) stipule que l'échelle de mesure de l'ID est composée de quatre dimensions. Elle identifie que l'ID est le médiateur de la relation entre l'environnement numérique et l'identité réelle. Elle précise qu'il existe cinq profils d'ID qui se créent en fonction des pratiques. Cette thèse démontre que l'identité digitale de l'individu est un élément sur lequel les marketeurs peuvent s'appuyer pour faire du business en travaillant sur les dimensions de l'échelle de mesure ou les profils identifiés : Réputation virtuelle-profil Narcissique (placement de produits, brand content), Soi digital démultiplié-profil Ultra-digital (expérience utilisateur, objets virtuels) ; mais aussi sur des nouvelles pratiques : e-sport, twitch. Tv. Elle représente aussi un défi sociétal et d'éducation pour les générations futures qui seront ancrées dans la digitalisation de la société.


  • Résumé

    Consumption is digital and we live in offline and offline spaces. In this context, it is necessary to understand the Internet user behavior. The study of the digital identity (DI) is a solution for its anaiysis. Our thesis aims at clarifying the DI ; measure the impact of digital consumption on the identity balance of individuels and thus identify the place of the DI in this link. We focus on adolescence, an age that combines an anchor between identity and technological ease. A qualitative study (n=33) reveals that the DI of an individual is its digital DNA, correlated or not with his real identity. It consists of four strands: the thoughts of the individual, its shares, its communications and its representations. The quantitative study (n=1335) stipulates that the measurement scale of the DI is divised in four dimensions. It identifies that the DI is the mediator of the relationship between the digital environment and the real identity. It states that there are five DI profiles that are created by practices. This thesis shows that the digital identity is an element on which marketers can rely on to do business by working on the dimensions of the measurement scale or identified profiles: Virtual reputation-Narcissist profile (product placement, brand content), Digital multiplied Self-Ultra-digital profile (user experience, virtual possessions) ; but also on new practices: e-sport, twitch. Tv. It also represents a societal and educational challenge for future generations that will be anchored in the digitalization of society.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (515 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 719 ref.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque Pierre Sineux (Droit-Lettres).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN L 2016 SOHIER B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.