Mesure de l'efficience-X dans les processus d'innovation des entreprises : une approche fondée sur la méthode DEA

par Rahobisoa Herimalala

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Olivier Gaussens et de Mohamed Didi Biha.

Soutenue en 2016

à Caen , dans le cadre de École doctorale Économie gestion Normandie (Caen) , en partenariat avec Centre de recherche en économie et management (Rennes) (laboratoire) et de Normandie Université (autre partenaire) .

Le président du jury était Sara Biancini.

Le jury était composé de Olivier Gaussens, Mohamed Didi Biha, Sara Biancini, Vincent Boly, Walter Briec, Ahmed Bounfour.

Les rapporteurs étaient Vincent Boly, Walter Briec.


  • Résumé

    Cette thèse traite la problématique du manque d’innovation dans les entreprises à partir de l’approche par les activités. Elle propose dans un premier temps une représentation théorique du processus d’innovation, et une formalisation de son efficience basée sur le concept de l’efficience-X. Ensuite, elle développe un cadre méthodologique à la lumière de l’équation "manque d’innovation/inefficience-X dans les processus d’innovation". En l’occurrence, nous avons élaboré une mesure de type benchmarking de l’efficience-X des processus d’innovation. Cette démarche est fondée sur la méthode DEA. L’étude empirique sur un échantillon de 124 entreprises innovantes de la région Normandie montre que le problème de congestion semble être la forme la plus répandue de l’inefficience-X dans les processus d’innovation. Ce résultat traduit les difficultés des entreprises à transformer leur capacité d’innovation par les activités en valeur. Ainsi, le manque d’innovation est plutôt dû à ces difficultés sous forme d’inefficience-X qu’au manque de capacité d’innovation. Ce travail a abouti à l’élaboration d’un outil opérationnel d’enquête-diagnostic, qui a été déposé sous la marque DYAMI® EQUATION INNOVATION.

  • Titre traduit

    The measurement of the X-Efficiency of the innovation processes in the business : an approach based on DEA method"


  • Résumé

    This thesis deals with the problematic of the lack of innovation in the enterprises based on the activity approaches. It first suggests a theoretical scheme of the innovation process, and a formalization of its efficiency based on the concept of the X-efficiency. Secondly, it develops a methodological framework in order to highlight the relationship between "lack of innovation/X-inefficiency in the innovation processes". Then, we have performed a benchmarking model for measuring the X-inefficiency of the innovation process. This framework is based on the DEA method. The empirical study on a sample of 124 innovative companies of Normandy region shows that congestion problem seems to be the most common form of X-inefficiency of innovation process. This highlights the difficulties of the companies in transforming their innovation capacity into value. Then, the lack of innovation is due to these difficulties under X-inefficiency form rather than the insufficiency of innovation capacity. This thesis has led to the implementation of a diagnostic support tool that is registered under the label DYAMI® EQUATION INNOVATION.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (211 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 173 ref. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Caen Normandie. Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE CAEN D 2016 HERIMALALA B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.