Auguste Brizeux et la chanson populaire bretonne dans le milieu littéraire national au temps romantique

par Akihiko Betchaku

Thèse de doctorat en Etudes celtiques

Sous la direction de Ronan Calvez et de Nelly Blanchard.

Soutenue le 12-12-2016

à Brest , dans le cadre de École doctorale Sciences humaines et sociales (Rennes) , en partenariat avec Centre de recherche bretonne et celtique (laboratoire) .

Le président du jury était Joan-Ives Casanova.

Le jury était composé de Ronan Calvez, Nelly Blanchard, Joan-Ives Casanova, Aurelia Arkotxa, Joseph Rio.

Les rapporteurs étaient Joan-Ives Casanova, Aurelia Arkotxa.


  • Résumé

    Cette étude est une analyse du rapport entre la poésie d’Auguste Brizeux et la chanson bretonne, inspirée par l’étrangeté de sa forme et de son style poétiques, semblables aux particularités de la chanson folklorique de Basse-Bretagne. Nous supposons donc que cette étrangeté résulte de l’adaptation de la forme de la chanson bretonne à la poésie française. Si tel est le cas, ceci nous amène à une nouvelle question : comme Brizeux était très proche de Théodore Hersart de La Villemarqué, auteur du Barzaz-Breiz, cet art poétique a-t-il quelque rapport avec ce fameux recueil de la chanson bretonne ? C’est ce qui a motivé nos recherches et nous amène à en présenter le résultat.

  • Titre traduit

    Auguste Brizeux and Breton popular songs in the national literary scene during the romantic period


  • Résumé

    This study is an analysis of the relation between the poems of Auguste Brizeux and traditional Breton folksongs. It is inspired by the curious and unconventional poetic structure found in his poems, similar to the forms particular to the traditional song of Lower-Brittany. We suppose that this particularity comes from the adaptation of the poetic system found in Breton song to French poetry. If that is the case, this hypothesis would also lead to a new question: As Brizeux was close to Théodore Hersart de La Villemarqué, author of the Barzaz-Breiz, had there been a real influence between the poetic practice of our poet, Brizeux, and the production of the so-called “Breton folksongs" published in this La Villemarqué's famous book? This compelling question is the source of interest in our comparative study, its motivation and the thread that leads us to an intriguing conclusion.



Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bretagne occidentale (Brest). Service commun de documentation Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.