Les stratégies d'adaptation des sociétés pyrénéennes entre 19 et 14 ka cal BP : étude biométrique et techno-économique comparée sur l'exploitation du bois de cerf et du bois de renne autour des Pyrénées au Magdalénien moyen et supérieur

par Alexandre Lefebvre

Thèse de doctorat en Préhistoire

Sous la direction de Jacques Jaubert et de Jean-Marc Pétillon.


  • Résumé

    Cette étude porte sur l'équipement en bois de cervidé (armement et outillage) fabriqué par les chasseurs-cueilleurs paléolithiques qui peuplaient le massif pyrénéen durant le Magdalénien (19-14 ka cal. BP). Pendant cette période, qui correspond à la fin de la dernière glaciation, les Pyrénées constituent une frontière écologique naturelle, circonscrivant plus ou moins strictement la répartition des cervidés de part et d’autre du massif. La question des usages comparés du bois de cervidé autour des Pyrénées est un cas d'étude particulièrement intéressant pour appréhender les interactions hommes préhistoriques-variations du milieu de part et d’autre d’une frontière écologique naturelle. À travers l’étude techno-économique de sept séries d’industrie sur bois de cervidé du Magdalénien pyrénéen (Santa Catalina-NIII, Isturitz-SI/Eω, Isturitz-I/F1, Troubat-10/8, Belvis-1/4,Canecaude I-2, La Bora Gran), nous avons pu confirmer que les groupes de chasseurs-cueilleurs avaient globalement puisé dans leur environnement proche l’essentiel des ressources dont ils avaient besoin pour leurs équipements.Si les études techniques et économiques comparées que nous avons menées sur ces deux matériaux ne font pas apparaître d’avantages substantiels de l’un par rapport à l’autre, il n’en demeure pas moins que leur exploitation implique dans les deux cas une anticipation des besoins à plus ou moins long terme. En ce sens, le versant nord du massif livre un exemple original de planification des besoins en armement à travers l’exploitation du bois de renne par les groupes du Magdalénien moyen récent et du Magdalénien supérieur ancien. Enfin,pour pallier les problèmes d’identification taxinomique des bois de cervidé (cerf/ renne) liés à la transformation anthropique des vestiges, nous avons développé une nouvelle méthode d’identification des bois de cervidé au micro-CT, combinant microtomographie X et analyses statistiques avancées (SVM classifiers). Cette méthode innovante, dont l’indice de confiance est évalué à 96 %, a permis de démontrer l’importation de bois de renne sur le territoire Ibérique depuis le versant nord du massif.

  • Titre traduit

    Adaptation strategies of pyrenean societies between 19-14 ky cal BP : comparative biometric and techno-economic study on the exploitation of red deer and reindeer antler around the Pyrenees during the Middle and Upper Magdalenian


  • Résumé

    This study focuses on deer antler equipment (weapon and tool kits) crafted by Palaeolithic hunter-gatherers that inhabited the Pyrenees during the Magdalenian (19-14 ka cal. BP). Throughout this period, which corresponds to the end of the last glaciation, the Pyrenees constitute a natural ecological border, more or less confining the distribution of deer on either side of this mountain range. Comparing the use of deer antler throughout the Pyrenees is a particularly interesting case study for addressing interactions between prehistoric people and environmental variations on either side of a natural ecological border. Through a techno-economic study of seven deerantler industries from the Pyrenean Magdalenian (Santa Catalina-NIII, Isturitz-SI/Eω, Isturitz-I/F1, Troubat-10/8, Belvis-1/4, Canecaude I-2, La Bora Gran), we were able to confirm that hunter-gatherer groups generally exploited their immediate environment for essential resources that they needed for these artefact types. While comparative technical and economic analyses of these two materials do not reveal any substantial advantageof one over the other, their exploitation does however imply in both cases a more or less long-term anticipationof needs. In this sense, the northern side of the range underlines an original example of forward planning of weaponry needs in the exploitation of reindeer antler by Late Middle and Early Upper Magdalenian groups. Finally, in order to overcome problems of taxonomic identification of deer antler (red deer vs. reindeer) tied tothe anthropic transformation of these artefacts, we developed a new identification method using micro-CT scanning,combining X-ray microtomography and advanced statistical analyses (SVM classifiers). This innovative method, with a confidence interval evaluated at 96%, allowed us to demonstrate the import of reindeer antler into the Iberian territory from the northern slopes of the mountain range.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.