Les inscriptions spatiales du renouvellement urbain en France

par Matthieu Bonal

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nathalie Gaussier.

Soutenue le 14-12-2016

à Bordeaux , dans le cadre de École doctorale Entreprise, économie, société (Pessac, Gironde) , en partenariat avec Groupe de recherche en économie théorique et appliquée (Pessac, Gironde) (équipe de recherche) et de Groupe de Recherche en Economie Théorique et Appliquée / GREThA (laboratoire) .

Le président du jury était François Taulelle.

Le jury était composé de François Taulelle, Jean-Jacques Gouguet, Sonia Guelton, Claude Lacour.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Gouguet, Sonia Guelton.


  • Résumé

    Le renouvellement urbain est une notion polysémique, ambigüe voire mouvante en fonction des contextes politiques dans lesquels elle est utilisée. Les politiques de renouvellement urbain supposent d’identifier les mécanismes envisagés sur les espaces urbains et comprendre leur genèse. Pour ce faire, la politique américaine d'Urban Renewal et plusieurs expériences européennes aident à comprendre le positionnement du renouvellement urbain français qui oscille entre une volonté curative de traiter les quartiers aux difficultés socio-économiques, et prospective en s'intégrant à un projet plus global, métropolitain, d’attractivité de nouveaux habitants. La thèse suppose que le renouvellement urbain est inscrit spatialement et prend forme dans les villes-centres et les banlieues à l’aide d’une analyse de la croissance démographique des aires urbaines françaises. On examine comment cette dualité du renouvellement urbain (stratégies prospectives et curatives) s'applique aux politiques françaises de rénovation urbaine à l’aide du PNRU (Programme National de Rénovation Urbaine). Cette étude révèle l’action différenciée du programme en fonction des espaces analysés, notamment au prisme de la croissance, de la résurgence et du déclin des villes françaises. La grille de lecture économique du renouvellement urbain permet d'identifier une dualité de mécanismes liée aux marchés et aux externalités

  • Titre traduit

    Spatial inscriptions of urban renewal in France


  • Résumé

    The term “urban renewal” is polysemic and ambiguous, ever-changing depending on the political context in which it is being used. Policies of urban renewal require to have identified the mechanisms applied to urban spaces and to have understood their genesis. In order to do so, the American policy of urban renewal alongside several European experiments help to understand the positioning of the French urban renewal, a policy which oscillates between a curative effort towards neighborhoods faced with socioeconomic difficulties and a prospective strategy encompassed within a comprehensive, metropolitan project aimed at attracting new residents. This thesis builds on an analysis of the demographic growth of French urban areas to posit that urban renewal is spatially defined shaped in core cities and suburbs. It examines how the duality of urban renewal (both prospective and curative strategies) applies to French policies of urban renewal supported by the “PNRU” (National Program of Urban Renewal). The study reveals the differentiated actions of the program depending on the spaces analyzed through the lens of growth, resurgence and decline of French cities. The economic analytical framework of urban renewal reveals dual mechanisms linked to markets and externalities.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 13-01-2019


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.