Prise en compte du facteur humain pour pallier les limites des démarches Lean : proposition d'un modèle de performance et d'une méthodologie d'accompagnement

par Patrick Badets

Thèse de doctorat en Automatique, productique, signal et image, ingénierie cognitique

Sous la direction de Christophe Merlo et de Véronique Pilnière.

Le président du jury était Yves Ducq.

Le jury était composé de Christophe Merlo, Véronique Pilnière, Yves Ducq, Christophe Schmitt, Bertrand Rose, François Pellerin.

Les rapporteurs étaient Christophe Schmitt, Bertrand Rose.


  • Résumé

    Le Lean est une démarche qui consiste à éliminer les opérations à non-valeur ajoutée, utiliséepar les entreprises pour améliorer la performance des activités de production. Les entreprisesappliquant cette démarche observent des gains rapides sur le plan opérationnel mais,progressivement, certaines observent une chute des résultats opérationnels voire une dégradation dela santé des opérateurs. Nous cherchons à pallier ces limites et nous nous interrogeons sur la capacitédes acteurs de l’entreprise à les anticiper et à prendre des actions correctives. Pour cela, nous posonsla question du modèle de performance et de la prise de décision adoptés par les acteurs pour déployerle Lean. Nous proposons que les acteurs évaluent l’efficience des activités de production, transforméespar la démarche Lean, en prenant en compte non seulement la dimension opérationnelle de laperformance, mais aussi la dimension humaine intégrant l’activité de travail. Nous définissons unmodèle de performance qui supporte cette vision de l’Homme au travail « acteur ». Pour aider lesacteurs des entreprises à faire évoluer leur modèle de performance Lean existant, nous proposons uneméthodologie d’accompagnement basée sur une démarche de réingénierie intégrant unaccompagnement qui favorise l’évolution des représentations des acteurs au moyen d’unapprentissage sociocognitif. Cette méthodologie s’appuie sur un cadre et des outils de modélisationqui permettent de représenter les impacts de ce nouveau modèle de performance sur la prise dedécision et sur la pérennisation des bénéfices du lean.

  • Titre traduit

    Taking into account the human factor to overcome the limitations of the Lean approaches : proposal for a performance model and an accompanying methodology


  • Résumé

    Lean is an approach aiming at eliminating non-value added operations, used by companies to improve the performance of their production activities. Companies applying this approach are observing rapid gains in operational terms but gradually some observe a fall in operating results or a degradation of the health of work force. We seek to overcome these limits and we ask about the ability of those of the company to anticipate and to take corrective actions. For this, we question about the performance model and the decision adopted by corporate actors to deploy Lean. We propose thatcorporate actors evaluate the efficiency of production, processed by the Lean approach, taking into account not only the operational level of performance, but also the human dimension integrating realwork activity. We define a performance model that supports a kind of “actor” vision of man at work.To help corporate actors to change their existing model of Lean performance, we offer a support methodology based on a reengineering approach integrating coaching aimed at changing there presentations of the actors by a sociocognitive learning. This methodology is based on a framework and modeling tools to represent the impacts of this new performance model on the decision and on the sustainability of the lean benefits.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.