Propriétés des anticorps anti-HLA en transplantation d'organes

par Jonathan Visentin

Thèse de doctorat en Microbiologie-Immunologie

Sous la direction de Jean-Luc Taupin.

Le président du jury était Pierre-Gilles Merville.

Le jury était composé de Jean-Marie Tiercy, Nassim Kamar.

Les rapporteurs étaient Danièle Altschuh, Olivier Thaunat.


  • Résumé

    Les anticorps anti-HLA d’isotype IgG sont une cause de perte de greffon en transplantation d’organes.Les tests « single antigen » (SAFB) sont les outils les plus précis et sensibles pour l’identification desanticorps anti-HLA dirigés contre le donneur (DSA) dans le sérum des receveurs. Leur résultat semiquantitatif,la MFI, n’est pas parfaitement associé à l’issue clinique, ce qui pourrait être dû à plusieursraisons. Premièrement, nous avons montré que les SAFB de classe I détectent fréquemment des anticorpsanti-HLA dénaturé de classe I, incapables de se lier à la surface cellulaire et donc n’ayant pas designification clinique, alors qu’ils ont un impact négatif sur l’accès à la transplantation. Leuridentification a été réalisée par un traitement acide des billes et par un SAFB modifié, les iBeads®.Ces deux tests montraient de bonnes fiabilité et concordance, mais le traitement acide pouvait parfoisêtre mis en défaut alors que les iBeads® auraient une sensibilité légèrement inférieure aux SAFBclassiques. Deuxièmement, nous avons déchiffré l’interférence liée au complément : les IgG anti-HLA de forte MFIsont capables d’activer le complément à la surface des billes, conduisant à une accumulation desproduits de dégradation du C4 et du C3, capables de réduire la détection des IgG anti-HLA. Nousavons également démontré que les IgM anti-HLA étaient capables d’interférer avec la détection desIgG à travers une compétition pour l’épitope, un encombrement stérique et une activation ducomplément. Troisièmement, nous avons montré que la détection des DSA avec les SAFB dans les éluats debiopsies de poumons transplantés, preuve formelle que ces DSA interagissent avec le greffon,constituait un facteur de risque de perte du greffon. Nous avons également développé un système decapture en résonance plasmonique de surface permettant de déterminer la concentration et l’affinitédes anticorps anti-HLA, ce qui pourrait permettre d’étudier la façon dont les DSA interagissent avec legreffon.

  • Titre traduit

    Properties of HLA antibodies in organ transplantation


  • Résumé

    IgG HLA antibodies are a cause of graft loss in organ transplantation. The single antigen flow beadsassays (SAFB) are the most precise and sensitive assays to identify donor specific HLA antibodies(DSA) in recipient’s sera. Their semi-quantitative readout, the mean fluorescence intensity (MFI), is notperfectly associated with graft outcomes, which could be due to several factors.Firstly, we showed that class I SAFB frequently detects denatured class I HLA antibodies which areunable to bind cell surface and then are clinically irrelevant, while they actually impact the access to atransplant. Their identification was performed through SAFB acid-treatment and a modified SAFBassay, the iBeads®. They had a high reliability and a good concordance, but the acid-treatment assaycan be put at fault in a few cases whereas iBeads® appeared slightly less sensitive than classicalSAFB. Secondly, we deciphered the complement interference phenomenon: high MFI level IgG HLAantibodies activate the complement cascade at bead surface, leading to the deposition of C4 and C3degradation products which are able to reduce IgG HLA antibodies detection. We also demonstratedthat IgM HLA antibodies interfere with IgG detection through competition for the epitope, allosterichindrance and complement activation. Thirdly, we demonstrated that the detection of DSA with SAFB in lung biopsy eluates, proving that theDSA interact with the graft, was a risk factor for graft loss. We further developed a capture system insurface plasmon resonance allowing the concentration and affinity of HLA antibodies to bedetermined, which could allow the way that the DSA interact with the graft to be studied.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?