Les énoncés averbaux en français et en anglais : conditions d’occurrence, interprétations, traductions et recherche d’un invariant

par Valérie Soulet

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Jean-Rémi Lapaire.

Le président du jury était Frédéric Lambert.

Le jury était composé de Jean-Rémi Lapaire, Frédéric Lambert, Catherine Paulin, Wilfrid Rotgé.

Les rapporteurs étaient Catherine Paulin, Wilfrid Rotgé.


  • Résumé

    Le but de cette thèse est d’apporter un éclairage nouveau sur la prédication averbale en français et en anglais, essentiellement dans le cadre théorique de la TOE. Le choix a donc été fait de parler d’énoncés averbaux plutôt que de phrases averbales. Après un important travail de définition des énoncés averbaux (que nous distinguons de l’ellipse, de l’apposition et de la prédication seconde) nous présentons les divers types d’énoncés averbaux et examinons la diversité des conditions d’occurrences dans lesquelles ils sont employés (discours littéraire et journalistique, discours muséal, contexte de signalisation, discours publicitaire), tout en ayant comme objectif la mise au jour d’un dénominateur commun, quel que soit le type de discours. Nous dressons la liste des principales différences de fonctionnement entre les deux langues, nous mettons en avant la nécessité de dépasser la typologie courante pour aboutir à un continuum interprétatif. Nous mettons en avant la dimension dialogique des énoncés averbaux ainsi que leur lien avec le présent et donc avec les paramètres qui constituent la situation d’énonciation et l’extralinguistique. Nous employons la métaphore de la proximité pour définir les relations entre l’énonciateur et divers éléments que sont l’extralinguistique, le co-énonciateur, la modalité et le contenu propositionnel des énoncés averbaux.

  • Titre traduit

    Verbless utterances in English and French : uses and interpretation, translation and core properties


  • Résumé

    Our aim in this dissertation is to shed new light on verbless predication in English and French, within the theoretical framework developed by Antoine Culioli (TOE). The focus is accordingly on verbless utterances rather than verbless sentences. A general definition of verbless utterances is first given. These should not be confused with elliptical constructions, apposition and secondary predication. A typology of verbless utterances is first set up. We then provide a characterization of the different discourse types in which they occur (literature, news media, museum texts and captions, signposting, advertising). Verbless utterances, it is shown, share common, stable features, irrespective of their use and interpretation. Syntactic differences between English and French are outlined. The need for an interpretative continuum is highlighted. So is the need to underscore the dialogical dimension of verbless utterances, as well as their crucial connection to the present, i.e. to the speech situation and implied contextual parameters. The metaphorical concept of proximity is applied to describe the relationship between the speaker and the extralinguistic situation, the addressee, the modality and the propositional content of the verbless utterance.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.