Le premier âge du Fer en vallée de Garonne et sur ses marges : dynamiques chrono-culturelles et territoriales

par Antoine Dumas

Thèse de doctorat en Sciences Archéologiques

Sous la direction de Francis Tassaux.

Le président du jury était Patrice Brun.

Le jury était composé de Francis Tassaux, Pierre-Yves Milcent, Stéphane Marion, Anne Colin.

Les rapporteurs étaient Patrice Brun, Pierre-Yves Milcent.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est double : d’une part, il s’agit de faire la synthèse des connaissances disponibles à ce jour sur la période du premier âge du Fer (800/425 a.C. environ) dans la zone géographique étudiée ; d’autre part, il est question d’analyser les modalités et les dynamiques d’occupation du sol au cours de cette période et dans cet espace. La démarche comporte plusieurs étapes de travail. La première consiste à inventorier les données disponibles, sous la forme d’une base de données relationnelle. Un référentiel chronologique propre, reposant sur l’analyse typologique fine du corpus céramique et d’un certain nombre d’autres catégories d’objets (armement, parure, outillage notamment), est ensuite établi. L’étude typo-chronologique du mobilier issu des sites funéraires et des sites d’habitat a permis l’élaboration d’un cadre chronologique régional indépendant des grands systèmes continentaux. L’analyse spatiale, dernière étape du travail, s’appuie sur la trame chronologique ainsi dégagée et a pour objectifs, d’une part, l’identification et l’étude de faciès mobiliers locaux et de leur évolution dans le temps, et d’autre part, la recherche et l’étude d’éventuels schémas récurrents d’organisation spatiale. Les faciès mobiliers sont étudiés au moyen d’analyses de données multivariées prenant comme données de départ la typologie des objets et leur localisation dans l’espace. Le thème de l’organisation spatiale est quant à lui abordé par diverses méthodes d’analyse mises en œuvre via un Système d’Information Géographique (SIG), en déclinant des approches complémentaires (hiérarchisation des sites, emprise visuelle des sites de hauteur, relations entre sites funéraires et sites d’habitat…).

  • Titre traduit

    Early Iron Age in the Garonne valley and on its fringes : Chronocultural and territorial dynamics


  • Résumé

    The objective of this PhD research is twofold. First, it aims to synthesize the available knowledge on the Early Iron Age period on the studied area. Secondly, it deals with the analysis of modes and dynamics of settlement during this period and in this geographical area. The research process is made of several steps. The first one consists in the development of relational database made from the inventory of available data. Then, a chronological framework is established form a precise typological analysis of the pottery and some others categories of artefacts (weapons, jewelry, tools…). The typo-chronological study of the material found on burial sites and settlements allows to define a specific regional chronological framework which is independent from the main continental chronological systems. Lastly, the spatial analysis based on this chronological framework aims the identification and study of the sub-regional facies and their evolution throughout time and secondly, the search for reccurent spatial organization patterns. The archaeological facies are studied with multivariate data analysis and, as starting dataset, the typology of the artefacts and their localization in space. The spatial organization is studied with diverse analysis methods within a GIS (Geographic Information System), using complementary approaches (settlement hierarchy, viewshed of the hillforts, relations between burial and domestic sites…).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?