L'intertextualité comme source de création littéraire : essai sur le roman arabe contemporain

par Zeineb Guessoum

Thèse de doctorat en Littératures française, francophones et comparée

Sous la direction de Jean-Michel Devésa.

Le président du jury était Mònica Rius.

Le jury était composé de Jean-Michel Devésa, ʿAbd al-Razzāq Qassūm, Mounira Chatti.

Les rapporteurs étaient Mònica Rius, ʿAbd al-Razzāq Qassūm.


  • Résumé

    Dans le champ de la création littéraire arabe contemporaine, la thématique de l’intertextualité comme source de création littéraire touchant le domaine du roman trouve une double origine. D’une part, l’étude des grands romanciers arabes contemporains montre que ces derniers reprennent les récits antérieurs de caractère essentiellement épique, historique et religieux, pour les reproduire dans un style et un contexte romanesque qui leur sont propres, sans pour autant s’éloigner du thème original. D’autre part, la question de l’intertextualité comme source de création littéraire trouve son fondement dans le rôle dévolu à la mémoire et au savoir. Afin de saisir la manière dont ces deux sources sont utilisées, nous allons tenter d’aborder ces questions en analysant les études universitaires et les critiques littéraires actuelles afin de constituer ainsi une argumentation objective. Partant de là, pour cerner la question de l’intertextualité comme source de création littéraire dans le roman arabe contemporain, nous structurerons notre travail en trois parties. La première aura pour titre : « Citations et Références » - ces deux termes posant, par leur juxtaposition, la question de la relation entre la citation intertextuelle et le lecteur. La seconde partie sera intitulée « Allusions et Evocations » - ce couple de termes posant la question de la relation entre l’intertextualité et la mémoire (historique, culturelle) contenue dans la littérature. Enfin, la troisième partie aura pour titre « Reprises et Remaniements » - ces deux termes posant la question de la reprise textuelle et de la relation de dérivation existant entre les textes. Au terme de chaque partie, nous proposerons un récapitulatif des principaux points abordés, en exposant des arguments visant à expliquer l’intérêt de l’intertextualité dans le processus de renouvellement de la création romanesque arabe contemporaine.

  • Titre traduit

    Intertextuality as the source of literary creation : an essay on the contemporary Arabic novel


  • Résumé

    In the field of contemporary Arabic literature, the theme of intertextuality as the source of novelistic literary creation possesses a double origin. On the one hand, the study of major contemporary Arabic novelists shows that they make use of prior narratives of essentially epic, historical and religious character, reproducing them in a romantic style and context that is entirely their own, but without departing from the original theme. On the other, intertextuality as the source of literary creation takes for its foundation the role played by memory and knowledge. In order to grasp the way in which these two sources are used and why, we are going to approach the question by analyzing university studies and current literary criticism on the subject, thereby constructing an objective argument. Then we will structure our work in three parts. The first will be entitled: “Quotations and References”, a juxtaposition posing the question of the relationship between the intertextual quotation and the reader. The second part will be entitled: “Allusions and Evocations”. This pair of terms will be concerned with the relationship between intertextuality and memory (both historical and cultural), which is contained in the literature. Finally, the third part will be called: “Resumptions and Reorganisations” – these two terms raising the question of textual resumption and the divergent relationship existing between texts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Bordeaux Montaigne. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.