Le roman-feuilleton français et le serial britannique pendant le premier conflit mondial, 1912-1920

par David Erbs

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Odile Roynette.

Soutenue le 26-11-2016

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Edition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (ELLIADD) (Besançon) (laboratoire) et de Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours [Besançon] (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Yves Mollier.

Le jury était composé de Odile Roynette, Jean-Yves Mollier, Christophe Prochasson, Anne Rasmussen, Pascal Lécroart.

Les rapporteurs étaient Christophe Prochasson, Anne Rasmussen.


  • Résumé

    Cette recherche concerne l’étude de deux productions littéraires au cours de la décennie 1910, le roman-feuilleton français et le serial britannique de la presse quotidienne. Elle s’intéresse à leurs conditions de production, de diffusion et de réception, et vise à évaluer l’impact de la Première Guerre mondiale sur la fiction sérielle, principale forme de littérature de masse de la période. Elle s’inscrit dans une problématique d’histoire culturelle attentive aux représentations produites et diffusées pendant ce conflit, et prend place dans une réflexion sur les “cultures de guerre” telles qu’elles ont été définies et discutées à partir du début des années 1990 par les historiens ; c’est une des raisons pour lesquelles elle se veut résolument comparatiste et interdisciplinaire. Elle s’attache à mettre en évidence les modalités de l’instrumentalisation de cette littérature dite “populaire” par la mobilisation culturelle, processus au travers duquel une société entreprend, à un moment donné, d’orienter dans un but précis les représentations qu’elle partage. Elle vise à analyser leur rôle dans le façonnement des imaginaires de guerre.

  • Titre traduit

    The french roman-feuilleton and the british serial during the first world war, 1912-1920


  • Résumé

    This research is focused on the study of two literary productions during the 1910’s, the French roman-feuilleton and the British serial published in the daily press. It examines their conditions of production, distribution and reception. Its purpose is to evaluate the impact of the First World War on the serial fiction, the main form of mass literature during this period.It is part of an issue of cultural history, looking for the representations which are built and shared during the conflict, and part of a reflexion on “war cultures”, as they have been defined and discussed from the beginning of the 1990’s by the historians ; that is one of the reasons why this study is intended to be a comparative and interdisciplinary work. It gives special attention to highlight the terms of the instrumentalization of these “popular” literatures by the process of cultural mobilization through which a society, at some point, undertakes to influence collective representations for a specific purpose. It aimes to analyse their role in the shaping of imaginaries of war.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (1369 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.1325-1356.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2016.019.1
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2016.019.2
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2016.019.3
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.