La nutrition en médecine : approche épistémologique, problèmes ethiques et cas cliniques

par Diana Cardenas

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Corine Pelluchon.

Soutenue le 19-09-2016

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon) , en partenariat avec Logiques de l'Agir (Besançon) (laboratoire) et de Laboratoire de Recherches philosophiques sur les Logiques de l'Agir (laboratoire) .

Le président du jury était Thierry Martin.

Le jury était composé de Corine Pelluchon, Thierry Martin, Éric Fiat, Jean-Philippe Pierron, Jean-Daniel Lalau.

Les rapporteurs étaient Éric Fiat, Jean-Philippe Pierron.


  • Résumé

    Les progrès de la médecine permettent aujourd’hui de nourrir par nutrition artificielle toutes les personnes malades dès lors qu’elles ne peuvent pas s’alimenter par elles mêmes.Toutefois, la malnutrition se présente dans le cadre clinique comme une maladie d’une haute prévalence. Est-il alors possible de faire de la nutrition un sujet éthique de telle sorte qu'elle soit considérée en médecine comme un véritable soin ? Pour répondre à cela, l’approche épistémologique montre que la nutrition est une science autonome ayant ses origines dans l’Antiquité. Elle se différencie de la nutrition clinique, une discipline née au XX ème siècle et qui a recours aux techniques de nutrition artificielle ayant le statut de médicament. Sur le plan éthique, cela pose de vraies difficultés lorsque la nutrition artificielle s’applique à des situations cliniques particulières. En effet, alimenter les patients devient un soin mais aussi un traitement. Cela conduit alors à interroger les valeurs du soin et à élaborer des normes universalisables possédant une véritable légitimité dans le champ médical. Dans ce contexte, nous avons identifié une double vulnérabilité des patients dénutris,caractérisée par l’altérité du corps dénutri, mais aussi par la vulnérabilité induite par l’absence de diagnostic et de formation des soignants en nutrition. Pour répondre à ces enjeux, il devient alors nécessaire de penser des institutions justes qui, dans les politiques de santé, intègrent la nutrition en la concevant comme un soin et en proposant une formation médicale adaptée à de tels défis.

  • Titre traduit

    Nutrition in medicine : an epistemological approach, ethical issues and clinical cases


  • Résumé

    Medical advances now allow to feed all sick people by artificial nutrition when they cannot feed themselves. However, malnutrition is still highly prevalent. Is it possible to make nutrition an ethical subject so that it be considered as real medical care? To respond to this, an epistemological approach shows that nutrition is an autonomous science that has its origins in Antiquity. It differs from Clinical Nutrition, a discipline born in the twentieth century and uses artificial nutrition techniques having the status of a drug. Ethically, this poses actual difficulties when artificial nutrition applies to particular clinical situations. Indeed, feeding patients becomes a form of care but also of treatment. This leads us to question the values of care and envision universalizable standards with a true legitimacy in the medical field. In this context, we have identified a double vulnerability of malnourished patients, characterized by the otherness of the malnourished body, but also a vulnerability induced by the lack of diagnosis and training of care givers in nutrition. To meet these issues, it becomes necessary to conceive of just institutions, that by health policy, integrate nutrition as a care and provide medical training adapted to these challenges.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (400 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.369-384

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2016.012
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.