Formation et pratique des enseignants de traduction français-arabe / arabe-français dans les universités irakiennes

par Jaafar Al Musawi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Amr Helmy Ibrahim.

Soutenue le 27-09-2016

à Besançon , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Espaces, Temps, Sociétés (Besançon ; 1991-2016) , en partenariat avec Edition, Langages, Littératures, Informatique, Arts, Didactiques, Discours (ELLIADD) (Besançon) (laboratoire) et de Edition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours [Besançon] (laboratoire) .

Le président du jury était Mohamed Embarki.

Le jury était composé de Amr Helmy Ibrahim, Mohamed Embarki, Claire Martinot, Khaled Sadek Hussein.

Les rapporteurs étaient Claire Martinot, Khaled Sadek Hussein.


  • Résumé

    Notre travail est une étude didactique, traductologique et linguistique. L’objectif de ce travail est de trouver une solution à l’enseignement de la traduction français-arabe/ arabe-français dans le cursus de FLE dans les universités irakiennes. Le manque d’avancée notable dans le domaine de l’enseignement de la traduction et de la mise en œuvre des procédés didactiques en classe est le fruit d’un déséquilibre entre le programme dans les départements de français et le bagage linguistique et les compétences didactiques de l’enseignant. L’intériorisation de la grammaire de la langue cible est l’un des objectifs principaux en didactique des langues. Le recours par l’enseignant de la classe de traduction à une grammaire explicite favorise-t-il ou entrave-t-il l’intériorisation de la grammaire des langues ? Il est nécessaire que la formation initiale des enseignants de langue et de traduction comporte une solide initiation à deux modèles métalinguistiques.Malgré les études universitaires croissantes pour l’enseignement de la traduction, il n’existe à notre connaissance aucune étude, surtout en Irak, portant sur la didactique de la traduction entre le français et l’arabe qui permettrait d’acquérir la compétence traductionnelle à des apprenants de langues étrangères. Ce travail est important pour le système universitaire en Irak car il n’a jamais fait l’objet d’une étude approfondie. Il est nécessaire pour créer des départements de traduction français –arabe dans les universités irakiennes. Notre initiative s’accompagne de l’introduction en Irak de méthodes nouvelles de traduction comme l’AMD (Analyse matricielle définitoire).Ce travail s’attaque notamment aux difficultés linguistiques de la traduction à partir des traductions des apprenants irakiens des universités de Bagdad et d’Al-Mustansiriyah. Dans cette optique, nous avons réalisé une enquête auprès des professeurs de français et des étudiants de ces universités.La finalité de ce travail est une réflexion qui vise à :Entrainer les enseignants à faire des analyses linguistiques qui leur fassent prendre conscience du fonctionnement de leur langue (en l’occurrence l’arabe) et des différences de fonctionnement entre leur langue et la langue vers laquelle ou à partir de laquelle ils traduisent (en l’occurrence le français). L’analyse doit se focaliser sur le fonctionnement de la langue et non sur l’apprentissage ou la comparaison du métalangage ou telle théorie linguistique ou grammaticale même si le formateur doit, lui, avoir une formation linguistique théorique cohérente.III Faire découvrir aux enseignants les débats contradictoires et souvent violents que connait la traductologie et leur fournir les outils qui leur permettent d’adopter une attitude critique au sein de ces débats.Apprendre aux enseignants à se construire une méthode de traduction avec un protocole relativement précis qui en définit les différentes étapes. Leur apprendre à justifier la méthode qu’ils auront choisie.

  • Titre traduit

    Training and practice of teachers translation french-arabic / arabic-french in iraqi universities


  • Résumé

    Our work is a didactic, traductologic, and linguistic study. This work aims to find a solution for the French-Arabic / Arabic-French translation teaching in French as Foreign Language courses in Iraqi universities.The lack of noteworthy advances in translation teaching and the implementation of didactic techniques is the result of an imbalance between the program of French departments and the linguistic and didactic skills of the teacher.The interiorization of the target language grammar is one of the principal aims in language didactics. When a translation teacher resorts to an explicit grammar point, does this promote or hinder the interiorization of the grammar? It is necessary that the language and translation teachers pre-service training contains a solid introduction to two metalinguistic models.Despite the increasing number of studies on translation teaching, there is, to our knowledge, no study, especially in Iraq, on didactics of French-Arabic translation to the foreign language learners which could let them acquire translation skills. This work is important for the Iraqi academic system because there was no in-depth study on this matter before. It is necessary for the creation of French- Arabic translation departments in Iraqi universities. Our initiative includes the introduction of the new translation methods in Iraq as the DMA (Defining Matrix Analysis).This work particularly tackles the linguistic difficulties in translation using translations of Iraqi learners at the universities of Baghdad and Al-Mustansiriyah. With this in mind, we conducted a survey among teachers of French and students of these universities. The purpose of this work is a reflection which aims to: Entrain the teacher to make linguistic analysis which will help them to become aware of the functioning of their language (in this case Arabic) and the differences of functioning between their language and the source language or the target language (in this case French). This analysis must focus on the functioning of the language and not on the learning or the comparison of the metalanguage or of a linguistic or grammatical theory, even if the tutor himself must have a consistent knowledge of linguistic theories.Make teachers capable of discovering the contradictory, often violent, debates that the traductologie can supply them with the tools that allow them to adopt a critical attitude within these debates.  Instruct teachers to build a translation method with a relatively precise protocol that defines the different steps. Teach them to justify the method they have chosen.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (XIII-342 p.)
  • Annexes : Bibliographie p.265-274. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : LET.BESA.2016.010
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire électronique, Besançon.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.