L’Acide Alpha-Linolénique, précurseur végétal des oméga-3 pour lutter contre les dommages liés à l’accident vasculaire cérébral

par Miled Bourourou

Thèse de doctorat en Interactions moléculaires et cellulaires

Sous la direction de Nicolas Blondeau.

Soutenue le 21-09-2016

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale des Sciences de la vie et de la santé (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) , Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (Sophia Antipolis, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de Institut de pharmacologie moléculaire et cellulaire (laboratoire) .

Le président du jury était Laurent Counillon.

Le jury était composé de Nicolas Blondeau, Laurent Counillon, Myriam Bernaudin, Michel Guichardant.

Les rapporteurs étaient Myriam Bernaudin, Michel Guichardant.


  • Résumé

    L’accident vasculaire cérébral (AVC) est l’une des principales causes de mortalité dans le monde. Sile taux de de mortalité associé à l’AVC a sensiblement diminué dans les dernières décennies, cela estprincipalement du à l’amélioration globale de l’état de santé de la population et non à la découverte d’untraitement thérapeutique contre l’AVC et de nombreux survivants garderont des séquelles. Dans ce contexte,l’influence de la nutrition qui pourrait jouer un rôle central dans la résistance à l’AVC reste très peu étudier.Pourtant de nombreuses études épidémiologiques confèrent des propriétés protectrices à certaines moléculesnaturelles comme les acides gras polyinsaturés oméga-3.Dans un modèle murin d’AVC, notre laboratoire ayant montré que la consommation d’un régimeenrichi en acide a-linolénique (ALA), l’oméga-3 végétal, réduisait le volume d’infarctus cérébral, mestravaux ont porté sur l’effet de la supplémentation nutritionnelle en ALA. J’ai montré que la supplémentationen ALA par voie orale ou intraveineuse favorise la récupération cognitive post-AVC. Ces bénéfices sontassociés à la préservation des neurones de l’hippocampe, une structure cérébrale impliquée dans la mémoire.Par la suite, je me suis intéressé à l’effet de l’ALA sur la réponse inflammatoire pos-AVC, une composantemajeure dans l’étendue des séquelles. J’ai pu ainsi caractériser le rôle neurotoxique de la chimiokine CCL2 etd’identifier la réduction de son expression post-AVC, comme un facteur clé de la protection cérébrale induitepar la supplémentation en ALA. De plus, une étude collaborative nous a permis de mettre en évidencel’implication de la voie de signalisation de cette chimiokine dans la perte de poids induite par uneinflammation du système nerveux central. Mes travaux soulignent l’importance de la supplémentation en ALA pour réduire les conséquences d’un AVC, en ciblant la réponse pro-inflammatoire post-ischémique, apportant une preuve supplémentaire del’intérêt de l’ALA contre l’une des priorités les plus urgentes de la médecine

  • Titre traduit

    Omega-3 Alpha-linolenic acid supplementation as disease-modifier promoting functional recovery and targeting toxic CCL2 post-stroke inflammatory response


  • Résumé

    Stroke is a worldwide major cause of mortality and morbidity without any therapeutic opportunities.While improvements in population health - in the control of major risk factors of stroke - over the pastdecades have contributed to reduced stroke mortality, numerous therapeutics applied acutely after stroke havefailed to improve long-term clinical outcomes. Weirdly, how nutrition may affect stroke damage and recoveryhas not yet been intensely investigated, which is surprising given its great influence as risk factor. Therefore,our lab is investigating an emerging view that is the health potential of a-linolenic acid (ALA is the omega-3contained in plant-derived edible products) in stroke.Our laboratory has previously shown that ALA injections or dietary supplementation reduces strokedamage by direct neuroprotection in rodent models of stroke. As successful translation of putative therapieswill depend on demonstration of efficacy on stroke-induced motor and cognitive deficits, my PhD work hasevaluated the value of ALA supplementation in stroke recovery. I demonstrated that oral and intravenoussupplementation of ALA improved cognitive recovery, which was associated to a better preservation ofhippocampus, a brain structure involved in memory. Looking for mechanistic insights, I also investigated theeffect of ALA supplementation by modification of the daily diet on post-stroke inflammatory response. Wefirst demonstrated a neurotoxic role of the chemokine CCL2 after stroke and identified its reduction, as a keyfactor in brain protection induced by ALA supplementation. In addition, I also contributed to a collaborativestudy deciphering the role of CCL2 in weight loss induced by inflammation of the central nervous system.To conclude, my PhD highlights the importance of ALA supplementation to reduce the consequencesof stroke, targeting post-ischemic pro-inflammatory response and prepare the ground of clinical trial onnutritional interventions that are yet to be evaluated


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.