Efficacité de la thérapie assistée par l’animal sur les symptômes psychologiques et comportementaux de la démence

par Jean-Marie Sillou

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de André Quaderi et de Thierry Rousseau.

Soutenue le 12-12-2016

à l'Université Côte d'Azur (ComUE) , dans le cadre de École doctorale Sociétés, humanités, arts et lettres (Nice ; 2016-....) , en partenariat avec Université de Nice (1965-2019) (établissement de préparation) , Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cognitives et Sociales-EA 7278 (Nice ; 2012-2016) (laboratoire) et de Laboratoire d'Anthropologie et de Psychologie Cliniques, Cognitives et Sociales (laboratoire) .

Le président du jury était Andrea Soubelet.

Les rapporteurs étaient Agnès Bonnet, Peggy Gatignol.


  • Résumé

    Les symptômes psychologiques et comportementaux de la démence (SPCD) sont fréquents et peuvent concerner jusqu’à 90 % des patients atteints de la maladie d’Alzheimer. Considérant l’efficacité limitée et l’ampleur des effets secondaires observés avec les traitements psychotropes en France, la majorité des directives existantes soulignent l’importance de la recherche clinique sur la maladie d’Alzheimer et une amélioration de l’évaluation des approches non pharmacologiques (ANP). En 2016, Le recours à la médiation animale, comme prise en soins, en établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est de plus en plus fréquent. Nous avions montré les bienfaits de cette ANP sur l'apathie dans la maladie d'Alzheimer et avons souhaité en démontrer son efficacité. Notre étude évalue et mesure, principalement à l’aide de l’Inventaire Neuropsychiatrique version Equipe soignante (NPI-ES), comment la présence du chien dans la psychothérapie des malades Alzheimer est associée à des niveaux de SPCD chez des femmes et des hommes, âgés en moyenne de 85 ans qui vivent en institution. Nous nous sommes concentrés sur le bien-être et la construction d’émotions positives de la personne âgée démente, en particulier sur la revalorisation de l’estime de soi, la stimulation, la remobilisation et le maintien des capacités cognitives préservées, comme base thérapeutique possible dans l’association de la présence du chien avec la diminution significative des SPCD.

  • Titre traduit

    Efficacy of animal assisted therapy on behavioral and psychological symptoms of dementia


  • Résumé

    Today, the use of animal mediation as a form of treatment in nursing homes has become more and more common. Our study assesses and measures, largely through the use of the Neuropsychiatric Inventory for Nursing Home (NPI-NH), how the presence of a dog in Alzheimer’s patient psychotherapy affects psycho-behavioral disorder (BPSD) levels in French men and women with a mean age of 85 years living in an institution. Our study focuses on well-being and on building positive emotion in the elderly with dementia, particularly through regaining self-esteem, stimulation, remobilization and maintenance of preserved cognitive abilities. This therapeutic basis is made possible through exposure to a dog with the goal of decreasing BPSD.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.