Conceptualisation du pilotage logistique, structure et évolution au sein des chaînes logistiques et d’approvisionnement. Biais par lesquels une néguentropie des connaissances pourrait être sources de co-création durable de valeur

par Alban Quillaud

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Laurence Saglietto.

Soutenue le 10-12-2016

à Côte d'Azur , dans le cadre de École doctorale Droit et sciences politiques, économiques et de gestion (Nice) , en partenariat avec Université de Nice (établissement de préparation) et de Groupe de recherche en droit, économie et gestion (Valbonne, Alpes-Maritimes) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Richard Calvi.

Le jury était composé de Laurence Saglietto, Richard Calvi, Gilles Paché, Dominique Fernandez Bonet, Djamila Elidrissi.

Les rapporteurs étaient Gilles Paché, Dominique Fernandez Bonet.


  • Résumé

    La logistique incarne la colonne vertébrale de l’économie mondiale. Elle est la réalisation physique ducontrat commercial d’achat de biens. Paradoxalement, elle semble souffrir de manque deconceptualisations de ses structures et déterminants. Ainsi, les chaînes logistiques sont encore à tortsouvent confondues avec les chaînes d’approvisionnement, et les activités d’exécution physique sontsouvent mélangées avec les activités de pilotage. Il en résulte, que de mauvais diagnostics causentd’autres problèmes, eux-mêmes sources d’inefficience, et donc d’une forme d’entropie. Cette entropieest observable au travers de multiples symptômes opérationnels et financiers ; et elle tend à grandir avecle progrès technologique mal maitrisé. Que faire de ces nouvelles données, de ces informations, de cesconnaissances ? Avons-nous les connaissances pré-requises pour en faire bon usage ? Ce travail derecherche essaie précisément de décrire les microstructures de ce secteur d’industrie. Il met en avant lerôle clé du pilotage, et les effets disruptifs du progrès technologique sur la composition « traditionnelle »de ses « facteurs de production ». Il essaie également de mettre en lumière une plus grande polarisationattendue du facteur travail autour de tâches humaines faiblement et hautement cognitives. Lanéguentropie des connaissances, avec l’humain comme support, serait alors assimilable à une hauteperformance du transfert de celles-ci, et pourrait alors devenir une source de co-création de valeur.

  • Titre traduit

    Conceptualisation of logistics management, structure and évolution within logistics and supply chains. How a neguentropic knowledge could be source of sustainable joint value creation


  • Résumé

    The logistics represents the backbone of the world economy. It physically materialises the commercialcontracts between buyer and seller. Paradoxically, it seems to suffer from a lack of conceptualisation, ofits related structures and determinants. Too often, the logistics chains are mixed up with the supplychains. Also the physical logistics execution and its management are rarely differentiated. As aconsequence, wrong diagnosis are causing other issues, themselves being source of inefficiency, leadingto a kind of entropy. The latter is observable through numerous operational and financial symptoms,and it tends to grow if technological progress is not under control. What shall we do with this new data,information and knowledge? Do we actually have the right knowledge to make good use of it? Thisresearch precisely tries to describe the industry microstructures. It sheds light on the pivotal role of thelogistics management, as well as on the disruptive effects that technological progress could have on itstradition mix of production factors. It tends to show how labour factor could polarise over low and highcognitive tasks supported by human. The negentropic knowledge, using human as a support, would thenbe similar to a high knowledge transfer performance, and could become a source of joint value creation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.