Verso una comunicazione sistemica nei musei archeologici : Il ruolo degli strumenti digitali : caratteristiche e modelli

par Paolo Campetella

Thèse de doctorat en Communication

Sous la direction de Hana Gottesdiener.

Soutenue le 31-05-2016

à Avignon en cotutelle avec l'Università degli studi Roma Tre , dans le cadre de École doctorale 537 « Culture et patrimoine » (Avignon) , en partenariat avec Laboratoire Culture et Communication (Avignon) (laboratoire) .

Le président du jury était Frédéric Gimello-Mesplomb.

Le jury était composé de Emma Nardi, Ira Vannini, Ludovico Solima, Michèle Gellereau.

  • Titre traduit

    Vers une communication systémique dans les musées archéologiques : Le rôle des outils numériques : caractéristiques et modèles


  • Résumé

    Cette recherche a pour objectif d’étudier les processus d’intégration topologique et narrative des technologies numériques de communication au sein des expositions proposées par les musées archéologiques de site. Alors que les techniques numériques sont d’utilisation courante dans les pratiques de recherche, leurs réelles implications dans les processus communicationnels des musées archéologiques restent encore peu identifiées. Le musée de site se présente comme un contexte muséal particulier, synthèse entre exposition muséale, où il est possible d’intervenir sur l’écologie de l’espace d’exposition, et vestiges archéologiques qui sont au centre d’un processus de valorisation du patrimoine. La recherche sur le terrain s’est concentrée sur deux musées archéologiques de site : les Musées du Capitole, et tout particulièrement la Section consacrée au Temple de Jupiter Capitolin, et le Musée Archéologique de Grenoble Saint- Laurent. Prenant en considération les formes d’intégration des dispositifs de médiation par rapport à l’exposition, à l’orientation du visiteur entre la réalité archéologique et la reconstitution proposée et à l’organisation des contenus, cette recherche identifie certains éléments jugés fonctionnels c’est-à-dire servant à la création de sens de la part du visiteur au cours de son expérience de visite. Ces éléments sont mis en évidence grâce à une analyse spatiale et pragmatique des différentes sortes de dispositifs présents dans les expositions. Cela permet de comprendre l’importance de l’apport des technologies numériques dans les processus de médiation culturelle, au-delà du sens commun qui leur attribue une valeur positive sans tenir compte de leur effet réel sur le fonctionnement communicationnel du musée. La recherche met en outre en évidence certains aspects pouvant distinguer des types de stratégies de communication indépendamment des caractéristiques spécifiques des dispositifs intégrés. Cette recherche propose une définition des différents degrés d’intégration topologique et narrative des outils numériques par rapport aux autres outils de médiation culturelle utilisés au sein des expositions archéologiques. Ce modèle d’analyse peut donner aux professionnels du secteur muséal la possibilité d’évaluer la communication des musées et d’introduire, d’une façon pondérée, d’éventuelles modifications.


  • Résumé

    This research focuses on the spatial and narrative integration of information and communication technology (ICT) applications within archaeological site museums. While the use of new technologies in the archaeological research and the adoption of digital tools in museum exhibits are widely spread, their real implications in the communication processes of archaeological museums are less defined. The site museum is as a peculiar museum context where an archaeological site is communicated as the final outcome of a preservation and enhancement cultural heritage process. The research was carried out through the analysis of exhibitions in two site museums: the Capitoline Museums (Section dedicated to the Temple of Capitoline Jupiter) and the Archeological Museum of Grenoble, Saint-Laurent. The ways ICT are integrated in the exhibitions are analyzed focusing on their spatial positions, the visitor orientation both in the real archeological site and the virtual reconstructions displayed, and the organization of the content. The research aims at identifying functional elements that can enhance an active role of the visitor in meaning making. These elements are detected through spatial and pragmatic analysis of different exhibition devices. This approach allows the understanding of ICT role in cultural mediation strategies, overcoming the common sense that assigns a positive value to digital devices, regardless of their actual effects on museum communicative functions. The research also highlights some aspects that can help in identifying the application of specific communication strategies despite of the devices characteristics. This research suggests a definition of different levels of spatial and narrative integration for ICT, in relation to other cultural mediation tools used in archaeological exhibitions. This analysis model can provide museum professionals with an assessment tool for their museum communication actions.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Avignon et des Pays de Vaucluse. Service commun de la documentation. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.