Les réfugiés protestants de la Châtellenie de Lille en Hollande (milieu XVIème - début XVIIIème siècles)

par Alain Desrousseaux

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Alain Joblin.

Le président du jury était Hugues Daussy.

Le jury était composé de Alain Joblin, Hugues Daussy, Didier Boisson, Didier Poton de Xaintrailles, Philippe Guignet, Yves Junot.

Les rapporteurs étaient Didier Boisson, Didier Poton de Xaintrailles.


  • Résumé

    Il s'agira d'étudier plus précisément le refuge huguenot ‘’nordiste’’' qui s'est créé en Hollande des années 1580 au milieu du XVIIème siècle. Le protestantisme était très actif et dynamique dans les anciens Pays-Bas. Les classes sociales les plus actives étaient souvent protestantes. Suite à la révolte des Pays-Bas qui éclata en 1566, la répression espagnole provoqua des départs forcés vers l'Angleterre et les Pays-Bas. A Leyde, après la levée du siège espagnol et la libération de la ville en 1574 des réfugiés protestants issus des Pays-Bas du sud, encore espagnols, vinrent s'installer dans cette ville. Notre objectif est d’étudier ces réfugiés issus des territoires constituant actuellement le Nord-Pas de Calais et plus particulièrement la châtellenie de Lille, en analysant leur origine sociale, leur migration et leur activité à Leyde. Nous étudierons leur intégration dans la société d'accueil, leur apport au dynamisme des Pays-Bas et de la ville de Leyde en particulier, leur contribution à l’Age d’Or culturel des Pays-Bas. Par ailleurs les Eglises du refuge avaient gardé des liens avec les communautés restées en France. Des réfugiés issus de ces territoires ont eu une destinée exceptionnelle. Certains sont partis de Leyde vers le nouveau monde et ont contribué au peuplement de l'Amérique et de l’Afrique du Sud, créant notamment New-York. Nous chercherons également à dresser un inventaire plus complet de ces destinées exceptionnelles. Compte tenu de l’étendue du sujet nous insisterons principalement sur la châtellenie de Lille.

  • Titre traduit

    Protestant refugees from Lille Châtellenie to Holland (middle XVI-early eighteenth centuries)


  • Résumé

    It is relevant to study more specifically the Huguenot '' northerner '' refuge which was created in Holland on 1580s to the mid-seventeenth century. Protestantism was very active and dynamic in the old Holland. The most active social classes were often Protestant. Following the revolt of the Netherlands which erupted in 1566, the Spanish repression provoked forced departures to England and the Netherlands. In Leiden, after the lifting of the Spanish siege and the liberation of the city in 1574 Protestant refugees from the Netherlands from the south, still Spanish, came to settle in this city. Moreover the end of persecution, stopping persecution in the country had allowed the return of some of them. The aim is to study these refugees from those territories which constitut now the Nord-Pas de Calais and specially the châtellenie of Lille. In doing so, their social origin will be analysed, as well as their migration and the activities in Leiden. It is relevant to study their integration into the host society, their contribution to the vitality of the Netherlands and the city of Leiden in particular, their contribution to the cultural Golden Age of the Netherlands. Besides the churches of refuge had maintained ties with communities remained in France. Some refugees from these territories had an exceptional destiny. Some left Leiden to the New World and contributed to the populating of America and South Africa, including the creation of New York. It will also provide a more complete inventory of these exceptional destinies.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.