Le français à l'université : former des étudiants en contexte hétéroglotte : le cas des étudiants du département d'éducation physique et sportive à l'Université de Balamand - Liban

par Reina Sleiman

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jan Goes.

Le président du jury était Jean-Marc Mangiante.

Le jury était composé de Jan Goes, Jean-Marc Mangiante, Stéphane-Ahmed Hafez, Serge Borg.

Les rapporteurs étaient Stéphane-Ahmed Hafez, Serge Borg.


  • Résumé

    Cette recherche s’inscrit dans le domaine du Français sur objectif universitaire(FOU). Ce concept plus ou moins récent de la didactique du français langue étrangère (FLE) est défini comme étant une branche du Français sur objectif spécifique (FOS) ; il vise à préparer des étudiants à suivre des études dans des pays francophones.Dans cette thèse, nous nous proposons d’étudier le cas des étudiants d’EPS de l’Université de Balamand. Nous nous y interrogeons sur les apports et les limites du dispositif d’apprentissage du français mis en œuvre pour les accompagner, et nous y réfléchissons à des possibilités d’amélioration de l’existant pour les aider à réussir leurs projets et études universitaires. Notre travail se décline en quatre axes indissociables et complémentaires. Le premier consiste à étudier de près le profil linguistique des étudiants de l’EPS. Le deuxième, à caractère épistémologique, vise à décortiquer le curriculum et les programmes d’enseignement de langue française conçus par l’Université afin de dévoiler leurs points forts et les failles qui les rendent peu efficients. Le troisième axe s’intéresse à l’analyse des besoins langagiers de notre public à travers une étude descriptive des situations de communication qu’il vit à l’université et du discours propre à son domaine d’étude. Le dernier axe, plutôt praxéologique, propose une reconstruction des programmes d’enseignement par le biais d’un référentiel de compétences qui épouse les spécificités du public ciblé par la recherche et répond à ses besoins fonctionnels.

  • Titre traduit

    Teaching french at University : teaching students in an heteroglot situation


  • Résumé

    In this research, focus will be laid on French for Academic Purposes (FAP). This more or less new concept of teaching French as a foreign language is defined as being a field of French for Specific Purposes (FSP), and aims to enabling students to pursue their studies in francophone countries.In this thesis, we look into the case of Physical Education students at the University of Balamand. We examine the contributions and limitations of the French teaching program implemented to help these students enhance their language skills, and we conduct a reflection on the possibilities of improving this program in order to help them succeed in their projects and studies. Our work is divided into four interrelated and complementary axes. In the first one, we take a closer look at the linguistic profile of physical education students. The second axis has an epistemological scope and aims to analyze the University’s french curriculum and programs in order to reveal their strengths as well as the flaws that make them inefficient. The third axis analyses the students’ language needs through a descriptive study of the communication situations they encounter within university, and of the physical education discourse. The last area that is rather praxeological offers a reconstruction of french teaching programs by means of a competency framework that embraces the specificities of the target audience, and meets it functional needs.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Artois (Arras, Pas-de-Calais). Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.