Les influences réciproques entre l'activité, la vigilance et la pause au sein d'équipes de nuit : cas du service d'hospitalisation cardiologie du CHRU de Lille

par Ulric Moukinda-Mbomo

Thèse de doctorat en Psychologie du travail et Ergonomie

Sous la direction de Alain Lancry.


  • Résumé

    Cette recherche interroge les liens entre l'activité, la vigilance et la pause dans un contexte particulier qu'est le travail de nuit hospitalier. Le travail de nuit est pénible et difficile, car l'opérateur doit à la fois lutter contre la baisse de vigilance (somnolence) et produire une activité dans un état de désactivation nocturne de son organisme (rythme circadien). Ce double effort est à l'origine d’une sur-fatigue propice aux erreurs, aux risques d'incidents et d'accidents. Pour faire face à cet état de fatigue, le travail de nuit a recours à la pause. Mais, dans un contexte caractérisé par la dimension collective de l'activité tel que le travail hospitalier, la prise de pause est influencée par les contraintes de celles-ci. Ainsi, à partir de l'analyse de l'activité du personnel soignant de nuit d'un service d'hospitalisation cardiologie français, la présente thèse suggère que l'activité collective permet non seulement de prendre des pauses collectives, mais également de faire en sorte qu'elles soient de longue durée. De plus, les pauses selon leur durée ont un effet distinct sur la vigilance. En effet, les pauses longues améliorent la vigilance et les pauses courtes stabilisent plutôt la vigilance. En outre, la pause est un moyen de régulation interindividuelle de la fiabilité dans l'équipe en termes de vigilance

  • Titre traduit

    The reciprocal influence between activity, vigilance, and breaks among night shift units : case of the department of cardiology of CHU of Lille


  • Résumé

    This research questions the links between activity, vigilance and breaks during night shift in a healthcare environment. The night shift is tiresome and difficult because the worker must fight against somnolence and perform in a state of nocturnal deactivation of his or her organism (circadian rhythm). This double effort is the cause of the over tiredness, which can cause errors and potential risks of accidents and incidents. To face this state of fatigue, the employee on the night shift needs a break. However, in an environment characterized by how much work is done collectively as in hospital taking a break is influenced by this collective activity. Thus, after analysis of the activity of the night shift of personnel of French cardiology hospital, this thesis recommands that collecty performance allow not only to take collective breaks but also to make them longer. Morever, breaks depending on their duration have a distinct impact on vigilance. Indeed, longer breaks improve vigilance and shorter breaks stabilize vigilance. Besides, a break is a mean interpersonal regulation og rehability on a team.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de PicardieJules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.