La dynamique des innovations chez Schumpeter : norme théorique, réseaux en évolution et évidences empiriques

par Hicham Hachem

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Nikolay Nenovsky et de Odile Lakomski-Laguerre.


  • Résumé

    Cette thèse cherche à expliquer les contradictions théoriques et pratiques du processus capitaliste en montrant les évidences théoriques et empiriques d'une dynamique évolutionnaire des innovations comme définie par Schumpeter. Le sujet est abordé en trois axes de recherche, Un premier article souligne la problématique théorique à la lumière de l'argument sur la "norme théorique" chez Schumpeter. L'idée consiste à montrer les limites de la théorie dominante en étudiant les implications logiques et épistémologiques de certaines hypothèses ainsi que les conséquences de leur relâchement. Un second article cherche à expliquer comment le circuit stationnaire se transforme en produisant des dynamiques non-linéaires et turbulentes, en conséquence de l'introduction de l'innovation définie comme nouvelle combinaison de moyens de production. La question est traitée dans une perspective évolutionniste selon l'approche des réseaux en évolution. Les résultats de la simulation montrent des dynamiques évolutionnaires et des turbulences. Le troisième article étudie les évidences empiriques. Moyennant des méthodes de lissage non-linéaires, l'objectif est de concevoir un test empirique permettant de rejeter la convergence vers l'équilibre des échanges. Les résultats empiriques montrent les évidences d'une dynamique évolutionnaire. Ils montrent l'instabilité des économies d'échange et un effet de rupture qui se manifeste par une succession de tendances stables interrompues par des effets opposés et déstabilisateurs

  • Titre traduit

    Innovation dynamics in a decentralised exchange economy : an evolving networks approach


  • Résumé

    This thesis seeks to explain theoretical and practical contradictions inherent to the workings of the capitalist process and provides theoretical and empirical evidence of overall evolutionary innovation dynamics as defined by Schumpeter. The subject is tackled in three research topics. The first article draws on the problematic nature in economic theory in light of Schumpeter’s "theoretical norm" argument. It shows the limitations of mainstream economics by studying logical and epistemological implications of certain assumptions and the consequences of their relaxation. A second article seeks to explain how the stationary circular flow evolves into nonlinear and turbulent dynamics following the introduction of an innovation defined as a new combination of productive means. The question is addressed within an evolutionary approach, specifically from an evolving networks perspective. Simulation results yield evolutionary and turbulent dynamics. The third article examines empirical evidence. Using non-linear filters the aim is to design empirical tests to rule-out convergence towards the exchange equilibrium. Empirical results provide evidence of evolutionary dynamics. They show instability in exchange economies and a disruption effect depicted in the presence of a succession of stable patterns destabilized by turbulent paths of the opposite direction


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Picardie Jules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.