Satisfaction conjugale des couples mixtes franco-gabonais : approche psycho-sociale et interculturelle

par Edwige Félicienne Mboumba

Thèse de doctorat en Psychologie. Psychologie sociale, clinique interculturelle

Sous la direction de Lucy Baugnet.

Le président du jury était Silke Schauder.

Le jury était composé de Lucy Baugnet, Silke Schauder, Patrick Denoux, Théodore Koumba, Abel Kouvouama.

Les rapporteurs étaient Patrick Denoux, Théodore Koumba, Abel Kouvouama.


  • Résumé

    Si les études sur la satisfaction conjugale portent davantage sur les causes de la détresse conjugale, notamment dans le cadre de la résolution des conflits conjugaux selon une approche clinique, cette thèse sur la satisfaction conjugale des couples mixtes franco-gabonais vivant en France oriente l'optique vers la psychologie sociale et interculturelle. Celle-ci essaie de répondre aux questions suivantes. Comment définir la mixité conjugale et la satisfaction conjugale ? Quelles sont les représentations socio-politiques et les enjeux actuels du débat en France. Quelle trajectoire pour les couples mixtes ? À partir de quelles approches d'analyse et quelles théories peut-on examiner la mixité et la satisfaction conjugale ? La différence culturelle influence-t-elle négativement la satisfaction conjugale des conjoints ? Dans quelle mesure la satisfaction conjugale des couples mixtes serait-elle liée à la perception qu'ont les conjoints de la réaction de l'environnement familial et social ? Dès lors qu'ils n'ont pas toujours la même conception de la vie de couple, comment les couples mixtes en général, et franco-gabonais, en particulier, se représentent-ils la satisfaction conjugale ? Qu’apporte l’analyse de la satisfaction conjugale des couples mixes franco-gabonais au débat scientifique en psychologie sociale, clinique et interculturelle ?Les réponses à ces questions s'appuient méthodologiquement sur l'analyse quantitative et qualitative d'un échantillon de N=87 (questionnaires) et N=14 (entretiens semi-directifs) des couples mixtes franco-gabonais dont la durée de vie commune est d'au moins un an. Pour ce faire, l'échelle de Blais, et al (1990) nommée « Toward a motivational model of couple happiness », celle de Pineault (2000) réadaptée, le Marital Happiness Scale (Azrin, Naster et Jones, 1973), dont on doit la version française à Sabourin et Wright (1985) et l'analyse de contenu, ont été mis à contribution.Finalement, cette thèse remet en cause plusieurs préjugés tels que : (1) « la différence culturelle soumet davantage les couples mixtes aux conflits conjugaux et les expose au divorce (Neyrand, 1996 ; Forget-Galipeau, 2008 ; Varro, 1995-2012) ; (2) les couples mixtes se forment essentiellement pour des raisons d'intérêts administratifs et/ou matériels ». (3) Elle démontre l'existence de liens entre la satisfaction conjugale et la qualité de la relation avec les conjoints, avec la belle-famille et la perception de la réaction de l'environnement familial et social. Par conséquent, elle invite au dépassement des stéréotypes et à une connaissance fine du rôle des interactions dyadiques, sociales et interculturelles sur la satisfaction conjugale. Ainsi la psychologie sociale inscrit le sujet dans une perspective préventive fondée sur la nature des interactions entre acteurs sociaux plutôt que thérapeutique en interpellant sur la problématique de « l'acceptation de la différence, de la tolérance et de la reconnaissance de la diversité » pour mieux vivre ensemble.

  • Titre traduit

    Marital satisfaction of mixed couples Franco-Gabon : psycho-social and cross-cultural approach


  • Résumé

    If studies on marital satisfaction focus more on the marital distress’ causes, particularly in the framework of marital conflicts solving, according to a clinical approach, this thesis on marital satisfaction of Franco-Gabonese mixed couples in France directs the perspective towards social and cross-cultural psychology. This tries to answer the following questions:How can we define mixed marriage and marital satisfaction? What are the socio-political representations and the present stakes of the debate in France? What trajectory for mixed couples? From which approaches of analysis and which theories can we examine mixed marriage and marital satisfaction? Does cultural difference influence negatively the marital satisfaction of the spouses? To what extent marital satisfaction of mixed couples would be connected to the perceptions, which have the spouses of the reaction of the social environment? From the moment they do not always have the same conception of married life, how mixed couples generally, and French-Gabonese in particular, do they represent themselves the marital satisfaction? What does the analysis of marital satisfaction of Franco-Gabonese mixed couples bring to the scientific debate in social, clinic and cross-cultural psychology?Methodologically, the answers to these questions are based on quantitative and qualitative analysis of a sample of N = 87 (questionnaires) and N = 14 (semi-structured interviews) Franco-Gabonese mixed couples whose lifespan is at least one year. To do it, the scale of Blais, and ali. (1990) "Toward a motivational model of couple happiness", that of Pineault (2000) readjusted; Marital Happiness Scale (Azrin, Naster and Jones, on 1973), whose French version was scripted by Sabourin and Wright (1985) and the analysis of contents were put in contribution.Finally, this thesis calls into questions several prejudices such as: (1) "Cultural difference subject more mixed couples to marital conflicts and exposes them to divorce (Neyrand, on 1996; Forget-Galipeau, on 2008; Varro, on 1995-2012); (2) Mixed couples are formed essentially for administrative and/or material interests’ reasons. It demonstrates the existence of links between marital satisfaction and quality of the relationship with the spouses, with the in-laws and the perception of the reaction of the family and social environment. Therefore, it invites to overcoming stereotypes and detailed knowledge of the role of dyadic interactions, social and intercultural on marital satisfaction. Thus social psychology registers the topic in a preventive prospect based on the nature of interactions between social actors rather than therapeutic while questioning on the issue of "the acceptance of the difference, the tolerance and the consideration of the diversity ", to live together in a better way.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de PicardieJules Verne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.