Famille des Marseilleviridae : étude de la pathogénicité potentielle et description du pan-génome

par Sarah Aherfi

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies infectieuses

Sous la direction de Philippe Colson.

Le président du jury était Didier Raoult.

Le jury était composé de Didier Raoult, Gilbert Greub, Bruno Pozzetto, Jonatas Abrahao, Bernard La Scola.

Les rapporteurs étaient Gilbert Greub, Bruno Pozzetto.


  • Résumé

    Marseilleviridae est une famille de virus géants isolés initialement à partir de prélèvements environnementaux, dont Marseillevirus est le membre fondateur. La présence des marseillevirus chez l’Homme a été démontrée dans quelques études. Les objectifs sont de mieux documenter la présence des marseillevirus chez l’Homme, de modéliser l’infection par Marseillevirus chez la souris, et enfin, de décrire les génomes des marseillevirus. Nous rapportons un cas d’infection par Marseillevirus chez une patiente atteinte d’un cancer des ganglions, soulevant la question d’un éventuel lien entre Marseillevirus et cancer, à l’instar de l’association existant entre d’autres virus et les cancers. L’infection des souris par Marseillevirus montre que celui-ci persiste un mois au niveau des «amygdales», confirmant le portage pharyngé chronique observé chez un deuxième patient. Enfin, nous identifions deux nouveaux groupes au sein de la famille, soulignant l’importante diversité génétique de la famille.

  • Titre traduit

    Family of Marseilleviridae : study of potential pathogenicity and description of pangenome


  • Résumé

    Marseilleviridae is a new family of giant viruses primarily isolated from environmental samples and whose Marseillevirus is the founding member. The presence of marseilleviruses in humans has been demonstrated in few studies. The aims are to better document the presence of marseilleviruses in humans, to develop a model of infection of mice with Marseillevirus, and to describe the genomes of marseilleviruses. We report a first caes of infection by Marseillevirus in apatient with a lymph nodes cancer, raising the question of a potential link between Marseillevirus and cancer, as the well established association between some viruses and cancers. The infection of miceshows that Marseillevirus persist one month in the “tonsils”, confirming the chronic pharyngeal carriage reported in a second patient. Finally, we identify two new subgroups in the family, highlighting the considerable genetic diversity of the family.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Famille des Marseilleviridae : étude de la pathogénicité potentielle et description du pan-génome


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Famille des Marseilleviridae : étude de la pathogénicité potentielle et description du pan-génome
  • Détails : 1 vol.(257 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 37 réf.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.