Plague in Maghreb

par Maliya Alia Malek

Thèse de doctorat en Pathologie humaine. Maladies infectieuses

Sous la direction de Michel Drancourt et de Idir Bitam.

Le président du jury était Max Maurin.

Le jury était composé de Max Maurin, Florent Sebbane.

Les rapporteurs étaient Florent Sebbane.

  • Titre traduit

    La peste au Maghreb


  • Résumé

    Yersinia pestis, agent causal de la peste, persiste dans la nature maintenu par un cycle enzootique dans des foyers conduisant à la réémergence de la maladie. En Afrique du Nord, où une réémergence a eu lieu après des années de ‘silence’, nous avons répertorié les différents épisodes ainsi que le nombre de cas en sur six pays à compter de 1940 en mettant en évidence l’importation de la maladie et un mode de contamination négligé, la transmission par voie orale. Une étude en Algérie sur 237 micromammifères confirme deux foyers et en revèle trois nouveaux porteurs d’un nouveau génotype (MST) de biotype Orientalis. Apodemus sylvaticus est par la même ajouté à la liste des rongeurs pestiférés. La projection des foyers de peste ainsi actualisés sur une carte géographique et écologique met en évidence la proximité des foyers de peste aux points d’eau saumâtre. Une étude statistique a confirmé une corrélation significative entre foyer de peste/eau salée à une proximité minimale <3 km en comparaison à des zones d’eau douce. Des échantillons environnementaux salés ont permis l’isolement d’une souche Y. pestis Algeria 3. Cette découverte confortée par l’observation expérimentale de la résistance de Y. pestis à un milieu hyper salé à 150g/L NaCl se traduisant par un protéome spécifique en réponse à ce stress avec une forme d’adaptation de type forme L de la bactérie dans ce type d’environnement. Notre travail éclaire de façon originale un facteur méconnu de persistance tellurique de Y. pestis, conditionnant la réémergence de la peste dans des foyers séculaires au Maghreb contrairement aux rivages Nord de la Méditerranée où la peste autochtone a disparu depuis un siècle.


  • Résumé

    Yersinia pestis, the causal agent of plague, persists in nature maintained by an enzootic cycle in foci leading to the re-emergence of the disease. In North Africa, where re-emergence took place after years of 'silence', we have listed the various episodes and the number of cases in six countries from 1940 onwards, highlighting the importation of the disease and A method of neglected contamination, oral transmission. A study in Algeria on 237 micromammals confirms two foci and reveals three new carriers of a new genotype (MST) of orientalis biotype. Apodemus sylvaticus is by the same added to the list of plague rodents. The projection of the plague foci thus updated on a geographical and ecological map highlights the proximity of plague foci to brackish water points. A statistical study confirmed a significant correlation between plague / salt water at a minimal proximity <3 km compared to freshwater areas. Saline environmental samples allowed the isolation of a Y. pestis Algeria 3 strain. This discovery was confirmed by the experimental observation of the resistance of Y. pestis to a hyper-saline medium at 150 g / L NaCl resulting in a specific proteome In response to this stress with an adaptation form of form L of the bacterium in this type of environment. Our work illuminates in an original way an unknown factor of telluric persistence of Y. pestis, conditioning the re-emergence of the plague in secular centers in the Maghreb unlike the northern shores of the Mediterranean where the indigenous plague has disappeared for a century.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Plague in Maghreb


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Plague in Maghreb
  • Détails : 1 vol.(95 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 50réf.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.