Essai sur la reformulation de la théorie quantitative de la monnaie par Maurice Allais

par Ramzi Klabi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jean Magnan de Bornier.

Soutenue le 20-06-2016

à Aix-Marseille , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences Economiques et de Gestion d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence) , en partenariat avec Groupe de recherche en économie quantitative d'Aix-Marseille (équipe de recherche) .

Le président du jury était André Lapied.

Le jury était composé de André Lapied, Alain Béraud, Georges Prat, Cyril Hédoin.

Les rapporteurs étaient Alain Béraud, Georges Prat.


  • Résumé

    En 1965, Allais proposa une reformulation tout à fait originale de la théorie quantitative de la monnaie. Il s’agit de la théorie Héréditaire et Relativiste (HR) de la demande de monnaie. Apparue une décennie après la reformulation friedmanienne et la publication du modèle de Cagan (1956) relatif aux hyperinflations, cette théorie n’a pas réussi à se frayer une voie dans le champ de l’analyse monétaire. Plusieurs raisons ont concouru au non succès de cette théorie dont notamment son cadre conceptuel tout à fait étrange par rapport aux approches alors dominantes. L’objet de notre thèse est d’interroger l’apport de la théorie HR en tant que reformulation de la théorie quantitative et ce par rapport à la question de la stabilité de la demande de monnaie.Cette thèse est composée de trois parties. La première partie développe certains préludes nécessaires à l'analyse de la théorie HR (partie I). Les deux dernières parties contiennent les deux principaux résultats de notre travail. Le premier est que la théorie HR constitue une reformulation « ontologique » de la théorie quantitative, qui passe par la considération du temps psychologique-le temps tel que ressenti par l’ensemble des agents économiques (Partie II). Le second résultat est que la théorie HR, en tant que théorie macroéconomique, est grosse d’un changement paradigmatique qui fait écho à celui introduit en physique par la théorie de la relativité : pour certains phénomènes monétaires, la théorie HR substitue à l’explication par des relations causales entre agrégats une explication par la seule déformation psychologique du temps (Partie III).

  • Titre traduit

    Essay on Maurice Allais' restatement of the quantity theory of money


  • Résumé

    In 1965, Allais proposed an original restatement of the quantity theory of money. It is the Hereditary and Relativistic (HR) theory of the money demand. Published a decade after Friedman’s restatement and Cagan’s model of hyperinflations, the HR theory remained unknown. Many reasons contributed to the lack of success of this theory, one of which is related to its conceptual framework which is incongruous with the standard approach. The HR theory is based upon the notion of time relativity from a psychological point of view, and the idea that the behavior of economic agents is conditioned by a hereditary effect of past events.Our thesis aims to investigate the contribution of the HR theory as a restatement of the quantity theory with regard to the question of the stability of money demand.The thesis is composed of three parts. The first part contains necessary preludes to the analysis of the HR theory (Part I). The second and the third part contain the two main results of the thesis. The first one is that the HR theory represents an ontological restatement of the quantity theory based on the notion of “psychological time”- time as experienced by the collectivity as a whole (Part II). The second result is that the HR theory, as a macroeconomic theory, contains a paradigmatic shift which echoes the one introduced in physics by the theory of relativity: in the HR theory, an explanation of some monetary phenomena using the psychological distortion of time is substituted to the explanation through causal relations between aggregates (Part III).


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Essai sur la reformulation de la théorie quantitative de la monnaie par Maurice Allais


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Essai sur la reformulation de la théorie quantitative de la monnaie par Maurice Allais
  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 321-331
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.