Femmes et profession comptable au Maroc

par Kenza Hassouni

Thèse de doctorat en Sociologie

Le jury était composé de Kamal Mellakh, Éric Verdier.

Les rapporteurs étaient Wafa Khlif, Mokhtar El Harras.


  • Résumé

    Les femmes, au Maroc, constituent une population hétérogène. Celles, qui, depuis l'indépendance, ont bénéficié de l'éducation puis accédé aux études supérieures, ont pu investir de nombreuses professions qu'elles exercent aujourd'hui parfois en nombre. Pourtant, certaines professions supérieures, comme la profession comptable, notamment dans son segment supérieur, l'expertise comptable, restent des bastions masculins. Les femmes y sont arrivées très lentement et restent en faible nombre, en particulier au stade de l'inscription à l'Ordre des experts-comptables. Cette étude se situe au croisement d'une sociologie des professions et d'une sociologie du genre. Elle montre comment l'intérêt s'est récemment porté sur la sociologie de la profession comptable dont le développement est lié à la libéralisation du marché et comment les modèles professionnels imposés par la colonisation à certains pays comme les pays arabes, dont le protectorat français au Maroc, ont influencé l'institutionnalisation des professions nationales. La place des femmes dans la profession comptable a été très peu étudiée et n'a encore fait l'objet d'aucun travail au Maroc. Aussi ce travail a eu également pour but l'étude de la profession, notamment au niveau de son segment supérieur, l'expertise comptable, au prisme du genre. A partir d'entretiens auprès de femmes mais également d'hommes comptables et experts-comptables à différentes étapes de leur vie professionnelle, ce travail montre la diversité des expériences et des vécus. Il analyse et interprète les trajectoires des femmes, que celles-ci soient linéaires ou qu'elles empruntent des voies alternatives qui les éloignent de l'inscription à l'Ordre. Certaines femmes feront l'expérience d'une accumulation de freins et obstacles qui remettent aujourd'hui en question la classique métaphore du « plafond de verre». D'autres au contraire, suivront des trajectoires linéaires qui leur permettront des carrières de réussite et l'accession à la stature de femmes « dirigeantes ». Les mécanismes susceptibles d'expliquer la diversité de ces parcours, dont les cursus, les conditions de travail, la place que la société fait aux femmes marocaines et la recherche permanente à laquelle s'astreignent les femmes d'un équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie familiale, sont analysés dans ce travail.

  • Titre traduit

    Women in the accounting profession in Morocco


  • Résumé

    Women in Morocco constitute an heterogeneous population. Those who, since the independence of the country, have benefited from education and accessed higher education, have been able to invest sometimes highly many professions. However, some higher professions like accounting, remain male bastions. Women have come to them very slowly and remain very few, especially when registering at the College of Accountants (Ordre).This study lies at the crossing of the sociology of professions and the sociology of gender. Starting from the development of the sociology of professions, first the Anglo-Saxon then the French one, it shows how interest has recently focused on the sociology of the accounting profession, the development of which is linked to the market liberalization and how professional models imposed on countries such as the Arab countries by colonization influenced the institutionalization of the national profession. In Morocco, the accounting profession was born with the French protectorate.The place of women in the accounting profession has been very little studied and it hasn't been the subject of any work in Morocco. Thus, this work also aimed to study accounting, through the prism of gender. From interviews with accountants, women but also men, at different steps of their professional life, this work shows the diversity of experiences. It analyzes the trajectories of women, either they have been linear or they have borrowed alternative routes that take them away from the registration to the College (Ordre). Some women have experienced an accumulation of disadvantages that would today question the classical metaphor of « glass ceiling ». Others on the contrary, have followed linear paths that have led them to successfully careers and to the stature of « leaders ». Mechanisms able to explain the diversity of courses, including curricula, working conditions, the women permanent search for a balance between their professional and their family lives and the place that society allows them are analyzed in this work.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible librement à partir du 25-02-2017


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Service Commun de la Documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.