Emploi de la construction en bă à l’oral et à l’écrit chez les enfants sinophones préscolaires âgés de plus de cinq ans et demi vivant en Chine

par Ting Li

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Dan Xu.

Le jury était composé de Dan Xu, Emmanuelle Canut, Siyan Jin, Nicolas Tournadre.

Les rapporteurs étaient Emmanuelle Canut, Siyan Jin.


  • Résumé

    De nos jours, la construction en bă, en tant que structure particulière et fréquente à l’oral et à l’écrit en chinois mandarin moderne, est souvent un sujet à polémique dans les analyses sémantico-syntaxiques ; les études sur son emploi chez les enfants sont plutôt rares. Partant de cette réalité, en m’appuyant sur la description détaillée de son emploi chez des enfants préscolaires âgés de plus de 05 ;06, et en combinant analyse quantitative et analyse qualitative, j’ai réussi non seulement à faire un « état des lieux » plus actualisé sur son emploi chez ces enfants, mais aussi à expliquer ses spécificités linguistiques à travers son acquisition, qui sont les deux objectifs principaux de cette thèse. Convaincu par son efficacité et l’absence de contrainte qu’elle impose à l’enfant, j’ai pratiqué la dictée à l’adulte tout au long de mon expérimentation, ce qui m’a permis de constituer mon propre corpus longitudinal, constitué d’enregistrements audio et vidéo de plus de 72 heures. Cette thèse permet, de ce fait, de dégager des paramètres opérants pour évaluer la bonne maîtrise de cette structure à l’oral, de discerner des caractéristiques acquisitionnelles facilitant son apprentissage et son enseignement, mais encore de mettre en évidence que, malgré le fait que les enfants maîtrisent la plupart des structures du syntagme verbal de cette construction avant leur scolarisation, son acquisition se poursuit après à l’école. Les analyses syntaxiques confirment que, même si divers facteurs peuvent influencer son emploi, les enfants l’utilisent essentiellement en raison de contraintes syntaxiques imposées par la langue chinoise, ce qui prouve bien que la construction en bă n’a pas encore acquis un sémantisme distinct et qu’elle est toujours en relation étroite avec l’ordre S.-V.-O., l’ordre canonique du chinois.

  • Titre traduit

    The bă construction in spoken and written language of over five and a half old chinese speaking preschool living in China


  • Résumé

    Nowadays, the bă construction, as a particular but frequent structure in spoken and written modern Mandarin Chinese, is still a controversial subject in semantico-syntactic analysis; the studies on children’s acquisition of this structure are even rare. With this reality in mind, based on the detailed description of its use by over 05;06 years old preschool children, and combining quantitative and qualitative analysis, I not only have updated the knowledge of its use by children, but also have explained its linguistic properties through how it has been acquired. These are also the two main objectives of this thesis. Convinced by its effectiveness and the absence of experimental constraint for children, I practiced the “dictée à l’adulte” (dictation to adult) throughout all my experimentation in China, which allowed me to build up my own longitudinal corpus including audio and video recordings of more than 72 hours. This thesis permit to identify effective parameters to evaluate the level of its mastery in children’s spoken language, to discern acquisitionnal features which could improve its teaching and facilitate children’s learning, and to highlight that despite the fact that children master most of the predicative structure likely to be used in this construction before entering school, its acquisition will continue during their education at primary school. Syntactic analysis confirms that while many factors could influence its use, the children use it mainly for the syntactic constraints imposed by the Chinese language. This fact proves that the bă construction has not yet acquired a distinct meaning and it is still closely related to the order S-V-O, the canonical order of Mandarin Chinese.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (607 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 308-347

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (Paris).
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.