Private equity in China : an institutional comparative study

par Xieshu Wang

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Dominique Plihon.

Soutenue le 09-11-2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Érasme (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis) , en partenariat avec Université Paris 13 (établissement de préparation) et de Centre d'écononomie de Paris Nord (laboratoire) .

Le président du jury était Dominique Torre.

Le jury était composé de Claude Dupuy, Bernard Chavance, Jean Daumet, Isabelle Bouillot, Sandra Rigot.

  • Titre traduit

    Fonds d'investissement en Chine : une étude institutionnelle et comparative


  • Résumé

    Les investissements par des fonds dans les capitaux propres des entreprises non cotées sont devenus une institution majeure du capitalisme du XXIème siècle. Cette thèse constitue une étude approfondie sur les développements et les caractéristiques des fonds d’investissement opérant en Chine. Elle s’applique dans le cadre d’analyse institutionnelle et suit la logique de la variété des capitalismes tout en utilisant une méthode pluridisciplinaire. Nous développons une étude comparative entre les fonds chinois, français et anglais s’appuyant sur les différences institutionnelles parmi les modèles économiques des trois pays. Notre analyse relève que la spécificité du développement économique de la Chine est surtout liée au rôle de l’État chinois, à l’importance du guanxi dans la sphère des affaires et à une grande complexité du marché créée par le “chemin de dépendance”. En conséquence, pour les fonds d’investissement en Chine on remarque une plus forte influence de l’État chinois, l’impact extensif du guanxi, l’utilisation plus diversifiée des sources d’information, le choix plus limité des outils financiers, et la préférence des entrepreneurs chinois à garder le contrôle de leur entreprise. Notre analyse économétrique indique que la rigidité du marché de travail, l’ouverture économique et la taxation sur les bénéfices ont le plus grand impact sur l’activité des fonds et qu’en comparaison avec la France, l’Angleterre et les Etats-Unis, la Chine a des coefficients plus importants concernant la croissance de PIB, la croissance de consommation par foyer, la stabilité politique et l’infrastructure.


  • Résumé

    Investments by funds in the equity of non listed companies represent a crucial activity of capitalism of the 21st Century. This thesis provides a thorough study on the development and the characteristics of private equity funds operating in China. It applies the framework of institutional analysis and follows the logic of the varieties of capitalism while using a multi-disciplinary approach. We develop a comparative study on Chinese, French and British private equity funds based on the institutional differences among the economic models of the three countries. Our analysis suggests that the specificity of the economic development of China is mainly related to the role of the Chinese state, the importance of guanxi in the sphere of business and the great market complexity created by the “path of dependence”. Accordingly, for private equity in China we observe a stronger influence of the Chinese state, an extensive impact of guanxi, a more diverse use of information sources, a more limited choice of financial tools, and the preference of Chinese entrepreneurs to keep control of their firms. Our econometric study indicates that the rigidity of labor market, economic openness and taxation on company profits have the greatest impact on the activity of the funds and that in comparison with France, the UK and the US, China has stronger coefficients for the factors of GDP growth, household consumption growth, political stability and infrastructure.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

Private equity in China : an institutional comparative study


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : Private equity in China : an institutional comparative study
  • Détails : 1 vol. (416 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 371-397
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.