Précarité sociale, traumatismes psychiques et fonctionnements limites, une logique de survie psychique comme dénominateur commun : recherche qualitative en psychologie auprès de sujets en situation de précarité sociale

par Sophie Fierdepied

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Thierry Baubet et de Gesine Sturm.

Le président du jury était Yoram Mouchenik.

Le jury était composé de Gesine Sturm, Marie Rose Moro.

Les rapporteurs étaient Daniel Derivois, Bruno Falissard.


  • Résumé

    Grâce à une méthodologie qualitative s’appuyant sur la Grounded theory et une analyse clinique utilisant la méthode complémentariste, nous avons montré que les individus en situation de précarité, fonctionnent selon une logique de survie psychique. Celle-ci, présente chez tout nourrisson sous forme de violence fondamentale (Bergeret), va perdurer sous l’impact de situations de détresse sans secours adéquat, vécues au cours de leur minorité. Cette logique de survie correspond à l’utilisation par les sujets, de couples d’opposés qui alternent brusquement. Ils remplissent des buts semblables au travers de deux fonctions essentielles que sont la préservation narcissique et la lutte contre la désubjectivation. Celles-ci tendent, plus généralement, vers une recherche de maitrise afin d’éviter un effondrement psychique déjà éprouvé (Winnicott, 1969). Le clivage de l’objet, la fragilité du Moi-peau (Anzieu 1985), l’acting, la tendance à la répétition, mais également la dimension persécutive sont les éléments principaux du modèle de fonctionnement psychique dégagé à partir des données de recherche. Ce modèle n’est pas étranger à des contextes qui ont en commun la paradoxalité (Roussillon 1991). Ainsi la précarité sociale entre en cohérence avec ce fonctionnement voire le fait réémerger. Les sujets tentent de renégocier cette nouvelle situation afin de l’intégrer, en se positionnant comme acteur. Ce modèle de fonctionnement psychique est proche des organisations limites et narcissiques. Nous ne pouvons cependant les assimiler de manière systématique à des fonctionnements pathologiques du fait qu’ils sont adaptés à un contexte où la survie psychique est primordiale.

  • Titre traduit

    Precariousness psychological trauma and bordeline functioning, a psychical logic of survival as common denominator : qualitative research in psychology with persons in precariousness


  • Résumé

    This qualitative research explores the psychological functioning of individuals living in precariousness. The methodology used is based on grounded theory and clinical analysis referring to the complementarist method. Results show that individuals in precariousness operate on the basis of psychic survival as coined by Bergeret (1984): experienced by all infants as a primary violence, it perseveres in a context of distress without adequate help in the child’s environment. This logic of survival is underpinned by the individuals’ resort to pairs of opposites alternating abruptly. These opposites respond to the same goal of survival throughout a narcissistic preservation and a struggle against desubjectivation, in an attempt to avoid the psychological collapse once experienced (Winnicott, 1969). The core mechanisms animating the model of our participants’ psychological functioning underlined in our results are the following: splitting of the object, fragility of the “Moi-peau” (Anzieu, 1985), the acting, resorting to repetition as well as persecutory aspects. This model is no stranger to contexts that share the element of paradoxical (Roussillon, 1991). Therefore, social precariousness triggers the emergence of this functioning. The participants seemed to renegotiate this new situation and thus to integrate it, by attempting to reposition themselves as actors of their reality. This model of psychic logic described resonates with borderline and narcissistic organizations. However, it is not suggested to systematically assign to it a pathological dimension because it is adapted to a context where psychological survival is paramount.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Précarité sociale, traumatismes psychiques et fonctionnements limites, une logique de survie psychique comme dénominateur commun : recherche qualitative en psychologie auprès de sujets en situation de précarité sociale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

à

Informations

  • Sous le titre : Précarité sociale, traumatismes psychiques et fonctionnements limites, une logique de survie psychique comme dénominateur commun : recherche qualitative en psychologie auprès de sujets en situation de précarité sociale
  • Détails : 1 vol. (339 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 329-339
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.