L' exil et la mélancolie. Le travail de mélancolie et la fin de vie. Pour une clinique de l'espacement

par Blanchard Mokoko Gambou

Thèse de doctorat en Recherche en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Max Kohn.

Le président du jury était Mareike Wolf-Fédida.

Le jury était composé de Anne Bourgain.

Les rapporteurs étaient Houari Maïdi, François Sauvagnat.


  • Résumé

    L'exil et la mélancolie. Le travail de mélancolie et la fin de vie. Pour une clinique de l'espacement. Telle est la question que nous avons voulu poser, obligeant à substituer le discours clinique par un détour obligé par les lieux qui disent l'archéologie l'arkhè, le commencement et le commandement de la question de l'exil et donc de l'étranger. Détour obligé, depuis les Anciens grecs jusqu'à notre modernité qui s'ouvre avec Freud. En tant qu'il y va d'une « certainemélancolie » toujours déjà-là. Mélancolie sans âge, qui reste innommée mais inséparable de l'acte même de penser et de prise parla parole, et qui rend compte de cette expérience intime de la déliaison. Suivons une longue et difficile « conversation triangulaire » entre l'historiographie, la critique littéraire et la psychanalyse, comme autant de chemins de traverse, de passages aussi bien de Freud à Derrida. Par où nous sommes fondés à parler de « vérité métaphorique ».


  • Résumé

    The exile and the melancholy. The work of melancholy and the end of life. For a clinical of the spacing. Such is the question which we wanted to ask, obliging to substitute the clinical discourse by essential visit to the places that say the archeology the Beginning and the command of the question of exile and thus the foreigner. Obliged detour, since the ancient Greeks until our modernity which opens with Freud. For it goes of a " certain melancholy " always already there. It a ageless melancholy, which remains unnamed but inseparable from the act of thinking and decision by the word and realizes that intimate experience of unbinding. Let us follow a long and difficult « triangular conversation », between historiography, literary criticism and psychoanalysis, as so many paths, of crossing from Freud to Derrida, Where we have reason to speak of « metaphorical truth ». .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (288 p.)
  • Annexes : 458 réf. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 103
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.