Rôle des domaines de la Nétrine-1 sur l'organisation supramoléculaire et la mobilité de son récepteur DCC

par Karen Uriot

Thèse de doctorat en Biophysique

Sous la direction de Maïté Coppey-Moisan et de Philippe Girard.

Soutenue en 2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de École doctorale Frontières du vivant , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    La Nétrine-1 est une protéine sécrétée connue pour son rôle dans le développement du système nerveux où elle attire les. Neurones exprimant le récepteur DCC et repousse les neurones exprimant le récepteur UNC-5. La Nétrine-1 et son récepteur DCC ont également été impliqués dans la tumorigénèse du colon. Notamment, un cas de figure serait que la Nétrine-1 agisse sur les cellules qui la sécrètent où elle provoquerait le rapprochement de plusieurs DCC. Ce serait la formation de ces nanodomaines qui permettrait l'activation des voies de signalisation intracellulaires et qui empêcherait l'induction de l'apoptose. L'existence de ces structures, déduites de la cristallographie de protéines purifiées, n'a jamais été évaluée in cellulo. Or, la Nétrine-1 peut être reconnue par une variété de récepteurs, telles que les intégrines, qui pourraient influencer sa capacité à interagir avec DCC. Dans ce travail nous avons analysé l'interaction de la Nétrine-1 avec DCC au niveau moléculaire dans le contexte de cellules vivantes. Pour ça, des versions de la Nétrine-1 portant des délétions de certains domaines ou des mutations de motifs spécifiques ont été construites et testées pour leur capacité à modifier la distribution membranaire et la dynamique de DCC grâce à la microscopie à fluorescence. Cette étude a montré que la Nétrine-1 ralentissait et confinais le déplacement de DCC dans la membrane plasmique où il formerait des nanodomaines. Par ailleurs, les techniques utilisées ont permis de mettre en évidence l'importance des N-glycosylations de la Nétrine-1 dans sa fonctionnalité ainsi que l'implication de son extrémité C-terminale qui se lierait aux intégrines via un motif RGD.


  • Résumé

    Netrin-1 is a secreted cue involved in the development of the nervous system where it attracts neurons expressing the membrane receptor DCC and repulses those expressing UNC-5. Netrin-1 and DCC have also been implicated in colon tumorigenesis. Notably, Netrin-1 could directly act on the secreting cells and cause the gathering of DCC receptors. The formation of nanodomains of DCC would activate signaling cascades and prevent apoptosis. These nanodomains have been identified by crystallography of purified proteins but they have never been evaluated in cellulo. However, Netrin-1 can be recognized by a variety of receptors, like integrins for example, which could influence its ability to interact with DCC. In this work, we analyzed the interaction of Netrin-1 with DCC at the molecular level in living cells. To do so, deleted and mutated versions of Netrin-1 have been constructed and tested for their capacity to modify the membrane distribution and dynamic of DCC thanks to fluorescence microscopy. This study showed that Netrin-1 slows and confines DCC displacement in the plasma membrane where it would form nanodomains. Additionally, our techniques allowed highlighting the role of Netrin-1 N-glycosylations in its functionality as well as the involvement of its C-terminal domain witch would bind integrins through a RGD motif.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XXIV-243 p.)
  • Annexes : 11 réf. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TS (2015) 140
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.