L' abord psychanalytique de communications d'enfants pauvrement ou non verbalisant, à visée de favoriser leur accession à la parole : L’existence d'une subjectivité purement autistique?

par Christian Degenne

Thèse de doctorat en Recherche en psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Rosa Caron.


  • Résumé

    Avec le troisième plan autisme, l'interrogation s'est portée sur l'efficacité de la psychanalyse dans la prise en charge de l'autisme. Elle a coïncidé avec notre objectif de trouver les moyens analytiques de favoriser l'émergence du langage chez les enfants précocement dépistés à risque d'évolution autistique. L'implication du corps, de sa mise en danger par l'enfant s'est révélée un événement charnière sur ce chemin. Quand l'enfant se mettait à émettre des sons, d'emblée la question du sens apparaissait : vocalisation ou verbalisation, sens ou non-sens ? Ce qui étonna, c'est que l'enfant use des signifiants, au point qu'on en vienne à poser la question de la fonction du non-sens pour lui. Ce faisant, ses capacités évolutives semblèrent relancées et la psychanalyse apparaît alors comme un moyen plutôt économique d'améliorer le bien-être de l'enfant et de sa famille, de surcroît. Seulement, même près de sortir du diagnostic d'autisme, des symptômes centrés sur la sensation perdurent. La qualité des productions langagières n'est pas si ludique, ni tant le signe d'un engagement dans la relation, que chez l'enfant normal. Il en résulte que la tâche du psychanalyste est particulièrement empreinte d'incertitude et de tentative de décryptage. Ces conditions trouvent un bénéfice à l'emploi de méthodes comme l'observation du nourrisson selon Esther Bick. Et la tentation est grande d'opérationnaliser tous les comportements, tous les échanges. Alors qu'avant la parole, c'est l'émergence d'une variabilité, qu'il est bénéfique de favoriser. L'image inconsciente du corps, l'intersignifiance, le sujet psychanalytique, l'hameçonnage dans la chaîne parlée, le stade du miroir furent étudiés.

  • Titre traduit

    Psychoanalytical approach of the communications of children who poorly or not verbally express themselves : The existence of purely autistic subjectivity?


  • Résumé

    With the third autism plan, the question was about the efficiency of psychoanalysis in psychological care to autism. A parallel was drawn between this and our objective to find further emergence of language by means of analytic ways, to the child precociously screening for risk of autistic development. The involvement of the body, when the child risks his life, was a moment of transition on that path. The question of the meaning appeared as soon as the child started emitting sounds : vocalization or verbalization, sense or nonsense ? What was amazing, was that the child was using signifiers, to such a degree that we may asks the question of the function of nonsense, for him. His progressive capacity has seemed to have given a boost. So Psychoanalysis appears as a rather economical means to improve the well-being of the child and his parents. But, perceptive symptoms are still being endured although the diagnosis of autism is nearly outdated. The quality of linguistic productions is neither like a play, nor like a sign of any involvement in the relationship. As a result, the task of the psychoanalyst is particulary marked with uncertainty and the attempt of elucidation. In that case, the Esther Bick method is advantageous. Because, we often tend to standardize. Concepts like « l'image inconsciente du corps », « l'intersignifiance », « le sujet psychanalytique », « rhameçonnage dans la chaîne parlée », « le stade du miroir », and their outlines were at the heart of our thought, with Tustin, Lefort, Houzel, Freud, Lacan, Rey-Flaud, Winnicott, etc.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (232 f.)
  • Annexes : 85 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 071

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.