Epistemological and metaphysical problems posed by immunology

par Hidetaka Yakura

Thèse de doctorat en Epistémologie histoire sc. techn. savoirs scientifiques

Sous la direction de Alain Leplège.

  • Titre traduit

    Problématiques épistémologiques et métaphysiques posées par l'immunologie


  • Résumé

    Dans cet essai, je tente de rechercher l'essence d'un phénomène biologique, appelé l'immunité. Les développements récents dans le domaine de l'immunologie démontrent plusieurs résultats importants qui nous font reconsidérer sérieusement ce que l'immunité et le système immunitaire signifient. En retraçant l'évolution des modèles et des théories avancées pour expliquer comment les réponses immunitaires sont diversifiées, déclenchées, et contrôlées, j'examine d'abord le processus par lequel le fonctionnement du système immunitaire est clarifié et illustre les paradoxes apparents qui ne peuvent pas être expliquées par une vue paradigmatique sur l'immunité. Des découvertes récentes montrent que la limite entre le système immunitaire et d'autres systèmes de l'organisme et entre l'immunité innée et adaptative du système immunitaire sont floues et que le système immunitaire, même si hétérogène dans sa structure, est coextensif avec la vie. Ces résultats suggèrent que l'immunité est essentielle pour tous les organismes vivants et une activité au niveau de l'organisme. Basé sur ces résultats, je discute de l'immunité en termes d'activités centrales de la vie, à savoir, la normativité de Georges Canguilhem et le conatus de Spinoza. Étant donné que les éléments fonctionnels fondamentaux du système immunitaire (reconnaissance, l'intégration de l'information, la réaction et la mémoire) sont complètement superposés sur ceux du système nerveux central, il peut être possible d'émettre l'hypothèse qu'il y a intrinsèquement une facette neuronale dans le système immunitaire. La conscience, l'une des fonctions fondamentales du système nerveux central, est inclusivement définie comme la capacité d'adaptation au milieu externe ou interne. Si cette définition est appliquée, la conscience est présente dans tous les êtres vivants, qui fourniront une base solide pour des arguments raisonnables contre les critiques du paradigme néo-darwinienne de la biologie moderne.


  • Résumé

    In this essay, I try to search for the essence of a biological phenomenon, called immunity. Recent developments in the field of immunology demonstrate several important findings that make us seriously reconsider what immunity and the immune system signify. By tracing the evolution of models and theories put forward to explicate how immune responses are diversified, triggered, and controlled, I first examine the process by which the workings of the immune system are clarified and then illustrate the apparent paradoxes that may not be explained by a paradigmatic view on immunity. Recent findings show that the boundary between the immune system and other systems in the organism and between innate and adaptive immunity in the immune system are blurred and that the immune system, albeit heterogeneous in its structure, is coextensive with life. These results suggest that immunity is an organismal activity and is essential for ail living organisms. Based on these findings, I discuss immunity in terms of vital activities of life, namely, normativity of Georges Canguilhem and the conatus of Spinoza. Given that the fundamental functional elements of the immune system (recognition, integration of information, reaction, and memory) are completely superimposed or those of the central nervous system, it may be possible to hypothesize that there is inherently a neuronal facet in the immune system. Consciousness, one of the fundamental functions of the central nervous system, is inclusively defined as adaptive capability to the externat or internai milieu. If this definition is applied, consciousness is present in all living beings, which will provide a strong foundation for reasonable counter-arguments against the critiques of the neo-Darwinian paradigm of modern biology.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (248 p.)
  • Annexes : 357 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 068

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.