Putting pronoun resolution in context : the role of syntax, semantics, and pragmatics in pronoun interpretation

par Israël de la Fuente

Thèse de doctorat en Linguistique théorique, descriptive et automatique

Sous la direction de Barbara Hemforth.

Soutenue en 2015

à Sorbonne Paris Cité , dans le cadre de Ecole doctorale de Sciences du Langage (Paris) , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .

  • Titre traduit

    La résolution de pronoms en contexte : le rôle de la syntaxe, la sémantique, et la pragmatique dans l'interprétation de pronoms


  • Résumé

    Cette thèse étudie les mécanismes qui influencent la résolution de pronoms dans des contextes ambigus. Nous proposons une analyse détaillée de la structure discursive ou la dépendance pronominale a été établie, qui explique pourquoi le rôle des facteurs jouant un rôle dans ce processus varie en fonction du contexte. Nous soutenons que l'unité discursive (UD) est le domaine optimal pour l'étude de la résolution de pronoms. Nous proposons une définition 'relationnelle' de l'UD selon laquelle la configuration des UD de la phrase dépend du contenu syntactique, sémantique et pragmatique de la proposition subordonnée et de la relation entre celle-ci et la proposition principale. Nous étudions deux types de subordonnées adverbiales : les non-relationnelles (temporelles), qui, selon nous, constituent une seule UD avec la proposition principale, et les relationnelles (causales), qui constituent une ud indépendante de la proposition principale. Nous soutenons que la configuration des UD de la phrase influence l'interprétation de pronoms et que les facteurs jouant un rôle dans ce processus ont un poids différent selon qu'ils se trouvent dans une UD ou au travers de deux UD. Nous défendons la thèse selon laquelle la résolution de pronoms est fortement basee sur le principe de cohérence discursive : la résolution des pronoms est guidée soit par le maintien (intra-UD), soit par l'établissement de la cohérence (inter-UD). Nous testons ces hypothèses avec une série d'expériences étudiant le rôle de la fonction grammaticale de l'antécédent, de son statut informationnel et des relations de cohérence entre deux propositions dans le contexte d'une ou deux UD, en anglais, espagnol et français.


  • Résumé

    This thesis investigates the mechanisms involved in pronoun resolution in ambiguous contexts. Beyond the typical psycholinguistic approach that puts forward the factors that play a role in pronoun interpretation, we propose an in-depth analysis of the discourse structure of the context where the pronominal dependency is established in order to explain why the role of these factors varies as a function of the contextual circumstances. We argue that the discourse unit (DU) is the optimal domain for the study of pronoun resolution. We propose a "relational" definition of DU, whereby the DU configuration of a complex sentence depends on the syntactic, semantic, and pragmatic content of the subordinate clause and its relation with the matrix clause. We analyze two types of adverbial adjuncts : non-relational (temporal) and relational adjuncts (causal). We argue that, while the former are processed as part of the same DU as the matrix clause, the latter are processed as separate dus from the matrix clause. We claim that the du configuration of the sentence has an effect on pronoun interpretation and that factors affecting resolution have a different weight according to whether they occur within a DU or across two DU. We propose that pronoun resolution searches a maximum of discourse coherence and that interpretation preferences come about in the process of maintaining coherence (intra-unit) or establishing coherence (inter-unit). We test these claims with a series of experiments that investigate the role of the syntactic function of the antecedent, its information status, and the coherence relations between propositions in the context of 1 or 2 DU, in english, french and spanish.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Putting pronoun resolution in context : the role of syntax, semantics, and pragmatics in pronoun interpretation

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XVIII-301 p.)
  • Annexes : 279 réf. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 053

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.