Heredia et l'Histoire

par Wassim Seddik

Thèse de doctorat en Histoire et sémiologie du texte et de l'image

Sous la direction de Claude Millet.


  • Résumé

    Ce travail dégage la conception de l'Histoire de Heredia. Dans la première partie, nous étudions les époques d'inspiration hellénique. Le poète décrit les origines de l'Humanité à travers une mythification de l'évolutionnisme. Le naturalisme mythologique, parallèlement, renforce ce retour aux origines. L'effort civilisateur des héros grecs est presque aussitôt confronté à la barbarie. Les syncrétismes grec et hellénistique et l'Impérialisme de Rome, héritière culturelle de la Grèce, introduisent les moeurs barbares dans les civilisations d'inspiration hellénique. Avec la chute de Rome, le dernier rempart contre la barbarie est détruit. Dans la deuxième partie, nous décrivons les moyens qui permettent à Heredia de manifester son refus de continuer à relater l'Histoire. L'abondance de la matière dure et les différentes vagues d'imitation de l'art grec symbolisent le ralentissement ou le blocage du cours de l'Histoire. Dans la troisième partie, nous étudions comment Heredia ressuscite le passé à travers le trophée. Les fragments du passé qui émergent à la surface du présent, dans leur lutte contre l'oubli, sont des trophées. Considérant l'oubli comme l'ennemi contre lequel il faut lutter, Heredia, avec ses sonnets, déplace la signification du trophée de la sphère épique vers le lyrisme.


  • Résumé

    This work highlights the conception of history according to Heredia. The first part will study the periods of Hellenic inspiration. The poet describes the origins of humanity through mythologising evolutionism. At the same time, the mythological naturalism reinforces the return to origins. The civilizing effort of the Greek heroes is almost immediately confronted to barbarism. Both Greek and Hellenic syncretism, as well as the imperialism of Rome, the cultural heir of Greece, introduce barbarie customs to Greece. With the fall of Rome, the last defence against barbarism was destroyed. The second part will describe the means which allowed Heredia to express his refusai to continue to tell history. The abundance of hard material and the different waves of imitation of Greek art symbolize the slowdown or the blocking of the course of history. In the third part, we will study how Heredia brings back the past through the trophy. The fragments of the past which emerge at the surface of the present in their struggle against oblivion are trophies. Considering oblivion as the enemy that must be fought, Heredia, with his sonnets, shifts the significance of the trophy from the skinny sphere to lyricism.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (423 p.)
  • Annexes : 193 réf. Notes bibliogr. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 045

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.