Narration poétique et mémoire héroïque dans la Grèce classique et dans la Chine préimpériale : fabriquer des savoirs traditionnels à partir de l'Iliade, de l'Odyssée et du Livre des Odes (Shijing)

par Tristan Mauffrey

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Florence Dupont.

Soutenue en 2015

à Sorbonne Paris Cité , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le propos de cette thèse est d'étudier deux corpus traditionnels - les poèmes homériques dans la cité classique d'Athènes, les Odes dans la Chine préimpériale - à travers les pratiques d'énonciation, de citation et d'interprétation auxquelles ils donnent lieu dans leur aire culturelle respective, Le parcours problématique ainsi tracé vise à construire une comparaison non entre les textes mêmes, mais entre leurs usages, afin de faire apparaître le fonctionnement de cette mémoire poétique traditionnelle. La première paille est consacrée à la « textualiSation » des corpus poétiques, c'est-à-dire à leur fixation progressive sous une forme définie par et pour des pratiques énonciatives (la performance rhapsodique aux concours des Panathénées, l'échange d'odes en contexte diplomatique). La deuxième partie interroge la Pertinence du paradigme narratif qui consiste à lire dans l'Iliade l'Odyssée ou les Odes de grands récits héroïques. L'analyse veut montrer que cette mémoire poétique d'exploits héroïques est activée par d'autres procédés discursifs que la narration. La troisième partie étudie différentes pratiques de citation poétique et leurs effets pragmatiques (la citation de vers homériques au banquet athénien et dans les dialogues philosophiques qui s'en inspirent, la référence aux Odes dans les pratiques didactiques des Royaumes Combattants telles qu'elles apparaissent dans le corpus confucéen). L'enjeu du parcours comparatif est de montrer en quoi ces corpus poétiques constituent une mémoire poétique susceptible d'être activée par différents moyens pour fabriquer des énoncés de savoir.


  • Résumé

    This study focuses on two traditional poetic corpuses - the Iliad and Odyssey in the classical city-state of Athens, the Odes in pre-imperïal China - through the practices of enunciation, quotation and interpretation they gave rise to in their respective cultures. In doing so, we intenc to compare not texts, but rather the texts' uses, in order to show how this traditional poetic memory operates. The first section of this study deals with the process of poetic "textualization", that is to say, the way poems become more and more fixed in their form through enunciative practices which are, in turn, made possible by this fixation (as can be seen with rhapsodic performances at the Panathenaia, or with practices of presenting odes at diplomatie meetings). The second part of this study questions the narrative paradigm which consists of reading the Iliad and Odyssey or the Odes as great heroic narratives. This analysis aims to show that other, non-narrative kinds of speech açts activate this poetic memory of heroic deeds. The third part of this study looks at various forms of poetic quotation and their pragmatic effectr (such as quoting Homeric verses at the Athenian symposium or in the philosophical dialogues that stem from it, or quoting the Odes in teaching practices from the Warring States period, as can be seen in the Confucian body of texts). This comparative study aims to show that the poems considered here are in fact an available poetic memory that can be activated in various ways in order to bring about elements of traditional knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (329 p.)
  • Annexes : 283 Réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 043

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.