Monarchie et pouvoirs locaux au Vietnam : le cas de la marche frontière de Cao Ba̐ng (1820-1925)

par Thi Hai Nguyen

Thèse de doctorat en Histoire et civilisations

Sous la direction de Emmanuel Poisson.


  • Résumé

    Située à la frontière du nord du Vietnam et dotée d'un relief accidenté, la province de Cao Ba̐ng, pays des Tày, a longtemps été considérée comme une zone reculée, barbare, insalubre et potentiellement dangereuse pour les Viêt venus du delta. Pour bien administrer cette zone frontalière, le souverain dût accepter les privilèges des chefs autochtones en maintenant ses prérogatives comme les éléments symboliques, dont le payement d'un tribut est un exemple représentatif. Mais, à partir de 1820, en visant à intégrer cette région au système administratif officiel du pays, l'empereur Minh Mệnh a réalisé une politique pour éliminer le pouvoir des gardiens de frontière. Ce travail met en lumière un siècle de relation entre la monarchie et les pouvoirs locaux de Cao Ba̐ng depuis la réforme administrative de Minh Mệnh, y compris la rivalité politique entre des chefs locaux sur le plan local. Cela nous a permis d'éclairer le processus d'intégration d'une marche frontière au Vietnam et également de contribuer à restituer une partie de l'histoire du nord du Vietnam au cours de la seconde du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

  • Titre traduit

    Monarchy and local authorities in the Vietnam : the case of the borderland of Cao Ba̐ng (1820-1925)


  • Résumé

    Located at the border of the North of Vietnam and endowed with hilly landscape, the province of Cao Ba̐ng, country of Tày, was considered the most remote, barbarian, unhealthy and potentially dangerous region for the Vietnamese from the delta. In order to govern this area successfully, the sovereign had to accept indigenous leaders' privileges to better control the border and to keeps its prerogatives as symbolic elements, tribute payment is a representative example. However, beginning in 1820, in an effort to integrate this region into the official administrative system of the country, the Emperor Minh Mệnh conducted a policy to eliminate the power of chieftains in the bordeland region. This work brings to light a century of relations between the monarchy and the local authorities of the Cao Ba̐ng since the Minh Menh's administrative reform, including the political rivalry between local leaders within the region. This allowed us to clear up the integration process of Northern Vietnam, and to contribute to the restoration of a part of the history of North Vietnam' history during the second half of the 19th into the beginning of the early 20th century.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (416 p.)
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 027
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.