Construction d'objet dans la cure psychanalytique des états limites

par Patricia Gazire

Thèse de doctorat en Psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Jacques André et de Nelson Da Silva Júnior.


  • Résumé

    En partant des défis que représente la clinique des états limites pour les psychanalystes, cette thèse vient interroger la pertinence de l'approche psychanalytique pour les états limites et les changements nécessaires à la méthode psychanalytique vis-à-vis des situations où le moi semble avoir une blessure profonde et où la manière de se positionner par rapport à l'autre semble ne pas avoir été trouvé. Comment ne pas tomber dans une pratique de correction, d'éducation ou d'assistance social, celles-ci étant plutôt du côté de la psychothérapie ? Pour ce faire, l'auteur travaille les caractéristiques du concept d'objet freudien — dans ses dimensions de manque et de perte — à l'intérieur du récit de la cure psychanalytique d'une patiente état limite. La patiente répète d'abord quelque chose qui était la « répétition de nulle chose », les caractéristiques de cette répétition indiquant une relation d'objet marquée par la fusion avec l'objet primordial. Au fur et à mesure qu'avance la cure, il semble avoir eu lieu ce que l'auteur appelle une « construction d'objet ». L'auteur discute deux séquences cliniques afin d'introduire la « construction d'objet » à partir de l'expérience de la perte : à « l'intérieur » et à « l'extérieur » du cabinet de l'analyste. L'inscription du sujet dans la culture contemporaine s'est donc faite à travers son possibilité d'écrire la ville, de l'habiter et de s'installer sur ses restes. L'auteur essaie finalement d'indiquer des voies pour les directions des psychanalyses des borderline ou états limites.


  • Résumé

    Starting from the challenges that psychoanalysis of borderline patients represents for psychoanalysts, the present dissertation addresses the relevance of a psychoanalytical approach for the treatment of borderline patients ; it questions as well the changes in psychoanalytical method required to face situations in which the ego seems deeply wounded, and the appropriate way to interact with others seems not to have been found. How can we avoid falling into a corrective practice, an educative one, or even into social support, something much more relevant to psychotherapy ? In this respect, the author explores the characteristics of the Freudian concept of object, its dimensions of lack and loss, through the narrative of a psychoanalytical treatment of a female borderline patient. The. Patient first repeated something which was the repetition of "no-thing"; the aspects of this repetition manifest an object relation marked by a fusion with the primary object. As the treatment proceeded, what the author caps an "object construction" seemed to take place. The author discusses two clinical sequence in order to introduce "the object construction" from the experience of loss: inside and outside the psychoanalyst's office. The inscription of subject in the contemporary culture is closed related with the subject's possibilities of writing the city, of living in it and of settling down on its rests. Eventually, the author seeks to point out tacks in the directions of psychoanalysis of borderline patients

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (260 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 183-195

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2015) 013

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.