Se construire parent d'enfant handicapé mental : significations imaginaires sociales et subjectives

par Alain Minet

Thèse de doctorat en Sociologie clinique

Sous la direction de Florence Giust-Desprairies.

Soutenue en 2015

à Sorbonne Paris Cité , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le handicap remet en cause le projet parental dans ses dimensions psychique et sociale : la continuité de soi à travers son enfant est largement contrariée : les bénéfices narcissiques de la parentalité ne sont pas au rendez-vous, et le changement de statut attendu d'une promotion sociale s'inverse en dévalorisation sociale. Le parent entame alors un profond remaniement psychique et social. Une image de soi et une identité sont à reconstruire, pour tenter de mobiliser une signification sociale prépondérante : celle du bon parent responsable de son enfant. C'est au coeur du sujet, de son histoire, de ses identifications, de la conflictualité psychique, représentative et affective, à l'égard de l'objet non désiré que le parent tente de construire ce bon parent qui prend soin de son enfant handicapé. L'analyse concerne, dans un l' temps, les associations qui furent créées au milieu du siècle dernier et qui se sont ensuite regroupées dans une importante fédération d'associations gestionnaires d'établissements pour personnes handicapées mentales, l'UNAPEI. Ces associations ont été le creuset de la construction d'une identité collective. On y voit, à travers une analyse socio- historique, les significations du bon parent aimant son enfant se constituer comme recours en une figure sollicitante pour le parent démuni. Dans un second temps, l'analyse d'entretiens individuels met en lumière comment la figure du bon parent social, aimant et responsable qui tisse la signification imaginaire devenue dominante permet au parent, de trouver à se construire dans une possible conflictualité qui ne l'assigne pas à une parentalité non désirée, rejetée ou impossible à investir.


  • Résumé

    The handicap challenges the parental project in its psychic and social dimensions: the continuity of oneself through his/her child is largely thwarted: the narcissistic benefits of the parenthood are not met, and the expected change of status of a social advancement reverses in social decline. The parent then starts a deep psychic and social reshuffling. A self- image and an identity are to be rebuilt, to try to mobilize a prominent social signification: a good parent responsible for his child. It is at the heart of the subject, its history, its identifications, the psychic, representative and emotional conflict, towards the non-desired object that the parent tries to build this good parent who takes care of his handicapped child. The analysis concerns, at first, associations which were created in the middle of the last century and which then merged in an important federation of associations managing establishments for the mentally handicapped, the UNAPEI. These associations were the melting pot of the construction of a collective identity. One sees, through a socio-historical analysis, the signification of the good parent loving his child will constitute an helpful and salutary image for the stripped parent. In a second time, the analysis of individual interviews highlights how the figure of a good social parent, loving and responsible which weaves the now dominant imaginary significance allows the parent, to find a way to rebuild itself in a possible conflict which does not assign him to a non-desired, a rejected or an impossible to invest in parenthood.

Autres versions

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par l'Harmattan à Paris

Une construction de la parentalité d'enfant handicapé par un engagement militant : quand un imaginaire associatif devient fondateur d'une identité parentale


Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par l'Harmattan à Paris

Une construction de la parentalité d'enfant handicapé par un engagement militant : quand un imaginaire associatif devient fondateur d'une identité parentale

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (366 p.)
  • Annexes : 241 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2015) 003

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Une construction de la parentalité d'enfant handicapé par un engagement militant : quand un imaginaire associatif devient fondateur d'une identité parentale
  • Dans la collection : Collection Recherches en action
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-343-11557-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [255]-269
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Acheter en ligne

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2017 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Une construction de la parentalité d'enfant handicapé par un engagement militant : quand un imaginaire associatif devient fondateur d'une identité parentale
  • Dans la collection : Collection Recherches en action
  • Détails : 1 vol. (269 p.)
  • ISBN : 978-2-343-11557-3
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier. Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.