L' action politique chez Karl Marx : une lecture à partir de Hannah Arendt et Maurice Merleau-Ponty

par Diego Felipe Paredes Goicochea

Thèse de doctorat en Sciences politiques, mention philosophie politique

Sous la direction de Étienne Tassin et de Bernardo Correa López.

Soutenue en 2015

à Sorbonne Paris Cité en cotutelle avec l'Université Nationale de Colombie , en partenariat avec Université Paris Diderot - Paris 7 (autre partenaire) .


  • Résumé

    This thesis proposes an interpretation of the problem of political action in Karl Marx based on Hannah Arendt's and Maurice Merleau-Ponty's readings. Against Arendt's critique, which considers that Marx denies politics by substituting the event character of action and the specificity of the political link for historical necessity, the administration of life and socialized humanity, in this thesis Marx is read from the viewpoint of "praxis" and in this manner from the perspective of contingence, coexistence, conflict and democratization. This interpretation is based to some extent on Merleau-Ponty's analysis but also in an understanding of Marx that takes into account Arendt's phenomenology of political action. As it is highlighted throughout this thesis, this approach demands addressing the internai tensions of Marxian thought and thus the equivocal character of his writings.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette thèse propose une interprétation du problème de l'action politique chez Karl Marx à partir des lectures de Hannah Arendt et Maurice Merleau-Ponty. Contre la critique d'Arendt, qui considère que Marx nie la politique dans la mesure où il remplace le caractère d'évènement de l'action et la spécificité du lien politique par la nécessité historique, l'administration de la vie et l'humanité socialisée, dans la thèse on lit Marx à partir de la notion de « praxis » et, par conséquent, à partir de la contingence, la coexistence, le conflit et la démocratisation. Cette interprétation s'appuie, jusqu'à un certain point, sur les analyses de Merleau-Ponty, mais aussi sur une relecture de Marx faite à partir de la phénoménologie de l'action politique d'Arendt. Comme on le souligne tout au long de la thèse, cette proposition de lecture demande à faire face aux tensions internes à la pensée marxienne et, de cette manière, à l'équivocité qui traverse ses écrits.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (330 p.)
  • Annexes : 172 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2015) 002

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.